presentation_img_alt

Si... ce petit mot qu'on oublie !

On veut tous être bénis !

Dans Deutéronome 28, Dieu énumère une liste incroyable de bénédictions pour ceux qui Le suivent. Beaucoup de chrétiens aimeraient s’approprier toutes ces bénédictions, mais ils négligent le « si » que Dieu a apposé au début de ce chapitre. « Si » est un mot de deux lettres qui est puissant. Quand on l’ajoute dans une phrase, il la rend automatiquement conditionnelle.

Deutéronome 28 v 1 : "Si tu écoutes vraiment la voix du Seigneur ton Dieu, si tu veilles à mettre en pratique tout ce que je te commande aujourd'hui de sa part, alors…"

- Il t’élèvera v 1

- Il te bénira v 3-6

- Il te donnera la victoire v 7

- Il te protégera v 8 …

Mais qu'en est-il de nos choix ?

Dieu met devant nous la vie et la mort. Et bien des bénédictions ou des malédictions qui nous arriveront dans notre vie seront liées à la direction que nous déciderons de prendre. Les promesses de Dieu ne sont pas automatiques mais conditionnelles.

L’épître de Jacques dans le Nouveau Testament nous dit la même chose que ce chapitre 28 du Deutéronome :

Deutéronome 28 dit : "Si vous écoutez attentivement la parole de l’Éternel votre Dieu ."

Jacques 1 v 25 dit : "La personne qui se penche attentivement sur la Loi parfaite, celle qui rend libre, y reste attachée, elle la met en pratique, sans se contenter de l'écouter pour l'oublier ensuite ; eh bien, cette personne sera heureuse dans tout ce qu'elle fait ! " FC

Nos choix ont des conséquences !

Quand nous entendons la Parole de Dieu – que celle-ci soit proclamée par un pasteur ou par notre propre bouche - mais que nous n’y attachons aucune importance dans notre vie, c’est comme si nous invitions l’ennemi à venir arracher la bénédiction de nos mains. Elle ne libérera pas ses fruits de bonheur et de bienfaits qu’elle était venue nous apporter !

On aime tous les versets bibliques qui nous parlent de bénédictions mais peu d’entre nous lisent ceux qui les entourent et qui précisent qui en sont les bénéficiaires, comment et quand on peut s'attendre à ce que ces bénédictions se manifestent. La bénédiction du Seigneur nous dit Jacques est dépendante du fait de prêter une oreille attentive à la Parole de Dieu.

Qui sème la négligence récolte la pauvreté...

Voici une autre vérité que nous enseignent les Saintes Écritures : "Ceux qui travaillent beaucoup s'assurent la direction des affaires, mais les nonchalants seront réduits à l'esclavage." Proverbes 12 v 24

De même les bienfaits de Dieu sont pour ceux et celles qui décident de vivre leur vie chrétienne avec sérieux. Les chrétiens paresseux, ceux qui veulent que Dieu fasse tout pour eux et qui n’envisagent pas de mettre en action leur foi, leur obéissance en payeront le prix. Un chrétien paresseux lit la Parole de Dieu sans lui prêter une oreille attentive. Nous n’obtiendrons aucun résultat en lisant simplement la Bible sans l’obéissance de la foi ! C’est-à-dire sans agir en fonction de ce qui est écrit !

Ne te contente pas d'écouter la volonté de Dieu...

Accomplis-la ! Elle te rendra heureux et fécond ! Je t'encourage à lire un passage de la Bible chaque jour en commençant par le Nouveau Testament. Après ta lecture pose-toi cette question : "Qu'est-ce Dieu attend de moi au travers de ce texte ? " puis prie le Seigneur de te donner de vouloir et de faire ce qu'il te dit ! Bon courage !