presentation_img_alt

Nous récolterons au moment opportun

Dieu tient des bénédictions en réserve pour vous !

Il y a un lieu et un temps pour la faveur et la croissance avec votre nom écrit dessus.

Recevoir les bénédictions de Dieu requiert trois éléments essentiels de notre part : la foi, la patience et l’obéissance. Quand nous faisons ce que nous sommes supposés faire, Dieu accomplira ce qu’Il a promis.

Parfois, nous précipitons les choses – dans notre vie quotidienne mais aussi dans nos célébrations à l’église. Dieu n’est jamais en avance ni en retard, mais les gens essaient souvent de pousser Dieu à respecter les délais qu’ils ont fixés eux-mêmes.

Arrêtons de presser le Saint Esprit ! Il veut vous diriger jour après jour. Il parle généralement dans un murmure doux et léger et cela prend parfois du temps de nous libérer de notre chair pour saisir quelle est Sa direction.

Dieu n’est pas pressé...

Ce que Dieu vous a promis est une affaire conclue. Ne laissez pas le temps qui passe affaiblir votre foi. Si vous êtes toujours là, c’est qu’il y a encore du temps pour que les promesses de Dieu s’accomplissent. J’aime dire : « C’est pas encore fini ! »

Quelques personnes arrivèrent de chez Jaïrus pour lui dire que sa fille était morte. Jésus lui dit alors : « Ne crains pas. Crois seulement ! » (Marc 5 : 36) Même si rien ne semble se passer, nous devons choisir de croire ! Vous pourriez me demander : « Mais jusqu’à quand devrais-je croire ? » La réponse est la suivante : « Aussi longtemps qu’il le faut. »

N’abandonnez pas la partie !

Les paroles de Paul aux Galates m’ont encouragé plus d’une fois alors que je passais par des moments difficiles. Alors que je semais et que ma récolte semblait bien loin, je me suis attaché à ce verset : « Faisons le bien sans nous laisser gagner par le découragement. Car si nous ne relâchons pas nos efforts, nous récolterons au bon moment. » (Galates 6 : 9)

Et l'auteur de l'épître aux Hébreux 2 : 12 nous dit : « Ainsi vous ne vous relâcherez pas, mais vous imiterez ceux qui, par leur foi et leur attente patiente, reçoivent l'héritage promis. »

Nous récolterons ! Le bon moment est en chemin si nous ne nous relâchons pas !

Votre « bon moment » à vous et celui de votre prochain peuvent être différents et séparés par des semaines, des mois ou même des années.

Savoir attendre avec une bonne attitude de coeur

Je voudrais vous partager cette pensée à partir d’un verset crucial concernant votre cœur et la juste attitude à avoir en attendant votre récolte.

« Tenez-vous donc humblement sous la main puissante de Dieu, pour qu'il vous élève au moment qu'il a fixé. » (1 Pierre 5 : 6)

Je crois qu'il y a un “bon moment” pour vous mais Dieu ne peut nous élever à moins que nous nous humiliions nous-mêmes. Notre part, c’est d’obéir à Dieu et de résister à l’orgueil.

Attention au péché d'orgueil !

Le Nouveau Testament utilise différents mots grecs pour décrire l’orgueil. Si je devais les résumer, je dirais :

La personne orgueilleuse est un individu qui a une image trop élevée d’elle-même.

Elle se croit supérieure, elle est vaniteuse, hautaine, arrogante et présomptueuse.

Une personne présomptueuse dit : « Je pense que les choses devraient être comme ci et comme ça et devrait arriver à tel ou tel moment. Ça doit se passer ainsi parce que c’est comme ça que je le vois. »

Si nous pensons que nous savons mieux que tout le monde et mieux que Dieu Lui-même, nous nous enflons tellement nous-mêmes que nous risquons fort d’exploser !

Il est vrai que nous sommes censés nous aimer nous-mêmes. Après tout, Jésus nous dit bien d’aimer notre prochain comme nous-mêmes (Mattieu 22 : 39). Pourtant, si nous commençons à avoir une opinion trop élevée de nous-mêmes, nous allons reporter le « bon moment » de notre bénédiction ! On peut arrêter la puissance de Dieu en étant enflé d’orgueil : « Je suis meilleur, plus intelligent ou plus important que les autres ! »

« Sache bien que dans la période finale de l'histoire, les temps seront difficiles. Les hommes seront égoïstes, avides d'argent, vantards et prétentieux. Ils parleront de Dieu d'une manière injurieuse et n'auront pas d'égards pour leurs parents. Ils seront ingrats, dépourvus de respect pour ce qui est sacré, sans cœur, sans pitié, calomniateurs, incapables de se maîtriser, cruels, ennemis du bien ; emportés par leurs passions et enflés d'orgueil, ils seront prêts à toutes les trahisons. Ils aimeront le plaisir plutôt que Dieu. Certes, ils resteront attachés aux pratiques extérieures de la religion mais, en réalité, ils ne voudront rien savoir de ce qui en fait la force. Détourne-toi de ces gens-là ! Certains d'entre eux s'introduisent dans les familles pour envoûter les femmes instables, au passé chargé, et entraînées par toutes sortes de désirs. Elles veulent toujours en savoir plus, mais ne sont jamais capables de parvenir à une pleine connaissance de la vérité. »

Paul a prophétisé que dans les derniers jours, les hommes seraient enflés d’orgueil Ils seraient vaniteux, arrogants, enflés d’orgueil, présomptueux ( Voir 2 Timothée 3 : 1-7).

L’orgueil est extrêmement dangereux.

Si nous laissons l’orgueil croître dans notre cœur sans y prêter attention, nous pouvons arriver à croire que nous avons la pensée juste sur toutes choses alors que nous sommes en complète opposition avec la Parole de Dieu. Je ne voudrais jamais en arriver là au point où le Saint Esprit ne puisse plus me corriger. Et vous ? Si j’ai tort, je tiens à ce que le Seigneur me le montre pour que je puisse m’amender.

Si vous arrivez au point où vous dites « Voilà ce que je pense sur cette question. Je n’ai pas besoin de chercher Dieu à ce sujet », vous êtes tombé dans l’orgueil. Honnêtement, nous sommes tous passés par là, à un moment ou à un autre. Nous nous sommes embarqués d’une façon présomptueuse dans des plans et des projets. Très vite, nous avons réalisé que nous faisions une grosse erreur !

Proverbes 16 : 5 nous donne cet avertissement : « Tout homme orgueilleux est en horreur à l'Eternel ; soyez-en certain : il ne restera pas impuni. »

Dieu est amour mais Dieu déteste aussi bien des choses. L’une d’entre elles, c’est l’orgueil : « Révérer l'Eternel, c'est détester le mal. Je déteste l'orgueil, la suffisance, la conduite mauvaise et la bouche menteuse. » (Proverbes 8 : 13)

Si nous avons une quelconque trace d’orgueil en nous, nous ferions mieux de nous en occuper ! Je ne veux rien en moi que Dieu déteste.

Dieu veut que vous soyez à même de recevoir votre récolte au bon moment, mais l’orgueil détruira ce que vous seriez en droit d’attendre : « L'orgueil précède la ruine ; un esprit fier annonce la chute. » (Proverbes 16 : 18)

Nous ne devons pas confondre orgueil et assurance

On pourrait croire que des gens expérimentés et qui ont du succès sont plein d’orgueil. Mais la Bible nous dit que le novice est plus enclin à l’orgueil que la personne plus mûre. En énumérant les qualités que doit posséder un évêque, Paul dit à Timothée que le candidat à la fonction ne doit pas être converti de fraîche date, de peur qu'il ne se laisse aveugler par l'orgueil et ne tombe sous la même condamnation que le diable. (1 Timothée 3 : 6)

Puis-je être honnête avec vous ? Je suis dans le ministère depuis 45 ans. J’ai été pasteur pendant 40 ans et plus je grandis en âge, plus j’acquiers de la connaissance. Quand j’étais plus jeune, J’étais bien plus orgueilleux que je ne le suis maintenant. Quand j’ai commencé à avoir du succès, le diable est venu me dire : « Mais toi, tu es quelqu’un de vraiment spécial ! » Depuis, ma façon de voir a changé car après plusieurs décades dans le service de Dieu, quand je regarde en arrière je réalise que tout ce que j’ai fait de bien, c’était juste l’œuvre de Dieu. Mon degré d’études ou d’intelligence n’avait rien à voir avec mes réussites : c’était juste la grâce de Dieu !

L’orgueil est une source considérable de conflit

« L'orgueilleux excite les querelles, mais celui qui se confie en l'Eternel est rassasié. » (Proverbes 28 : 25)

Il y a un lien très fort entre l’orgueil et les conflits parce que l’orgueil est un initiateur de querelles. Quand quelqu’un pense qu’il sait tout et qu’il a tout juste, il va inévitablement se prendre la tête avec la personne qui n’est pas d’accord. « C'est seulement par orgueil qu'on excite des querelles, Mais la sagesse est avec ceux qui écoutent les conseils. » (Proverbes 13 : 10)

Avez-vous remarqué le mot « seulement » dans ce verset ? En d’autres termes, si nous sommes exempts d’orgueil, nous serons protégés des disputes, des divisions et des conflits dans nos familles, voisinages, cités, nations ou dans l’Eglise du Seigneur Jésus-Christ ! Vous vous rendez compte ?

Ne laissez pas l’orgueil vous priver des bénédictions de Dieu. C’est l’orgueil qui nous empêche de dire : « Je suis désolé(e) ; j’avais tort. » Admettre que vous n’êtes pas toujours parfait, ce n’est pas de la faiblesse ; c’est une source de puissance. 1 Pierre 5 : 5 nous dit : « Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles. » La grâce, c’est le revêtement surnaturel de Dieu !

L’orgueil nous fait croire que nous devons nous défendre nous-mêmes ou défendre notre réputation. La vraie humilité a confiance que Dieu est Celui qui nous défend et qu’Il est notre bouclier. Mon père spirituel n’a jamais cherché à se justifier lorsque les personnes parlaient mal de lui. Il continuait simplement à suivre Dieu. En tant que jeune pasteur, je me demandais souvent pourquoi il ne répondait pas à ceux qui médisaient sur son ministère. Mais maintenant, je réalise qu’il obéissait tout simplement à la Parole de Dieu.

« Alors tous ceux qui se confient en toi se réjouiront, Ils auront de l'allégresse à toujours, et tu les protégeras [défendras] ; Tu seras un sujet de joie pour ceux qui aiment ton nom. » (Psaumes 5 : 11)

Chercher l’excellence n’est pas forcément de l’orgueil

Vouloir bien faire son travail est admirable et biblique. « Serviteurs, obéissez en toutes choses à vos maîtres selon la chair, non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais avec simplicité de cœur, dans la crainte du Seigneur. Tout ce que vous faites, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes, sachant que vous recevrez du Seigneur l'héritage pour récompense. Servez Christ, le Seigneur.” (Colossiens 3 : 22-24)

La question est la suivante : qu’est-ce qui vous motive à l’excellence ? Si c’est de vous vanter en montrant à tous combien vous êtes super, alors vous travaillez avec l’orgueil comme fondation. Mais si vous désirez exceller dans votre travail pour glorifier Dieu, alors vous travaillez pour le Seigneur et Il vous bénira.

Foi, patience et obéissance feront fructifier votre récolte. Alors que vous gardez votre cœur dans la droiture, préparez-vous à récolter !

Cet enseignement est la traduction en français d'un message du pasteur Keith Butler