presentation_img_alt

4ème principe biblique de gestion financière : maîtriser son budget

Nombres 18 V 30-31 : « Lorsque vous l'aurez prélevée (la dîme), vous garderez le reste pour vous. Dès le moment où vous aurez prélevé pour moi la meilleure part, vous ne commettrez pas de faute en consommant ce qui reste »

Apprendre à  maîtriser son budget

Concernant leurs dépenses beaucoup de gens naviguent à l’aveuglette !

Ils n'ont aucune maîtrise de leur budget ! Ils pratiquent une consommation impulsive, sans recul, sans réflexion, ni prière ! Demandez à un chef d’entreprise ce qu’il pense de ce genre de gestion, il vous met à la porte directe !

Résultats d'une telle gestion :  anxiété, mauvaises surprises « je ne sais pas où mon argent est passé », agios, endettement, fiché banque de France, vous retire votre chéquier et carte bancaire …

D’après Jésus selon Luc 16 v 8 : " Les gens du monde plus avisés, plus habiles en affaire que les enfants de Dieu " !

Dans un budget y’a la colonne dépenses et la colonne revenus

Si vous êtes dans les soucis : 2 Cor 9 v 8 : « Dieu a le pouvoir de vous combler de toutes sortes de biens, afin que vous ayez toujours tout le nécessaire et, en plus, de quoi contribuer à toutes les œuvres bonnes » ne fonctionne pas pour vous 

Comment se fait-il en tant que chrétien que vous soyez dans des soucis financiers ?

1. Votre gestion financière est encore sous le contrôle de Mammon

Jésus n'est pas le Seigneur de vos finances !

2. la foi du moineau n'est pas encore établie dans votre coeur de croyant 

Nous sommes encore dans la crainte ou la convoitise ! « Sans la foi il est impossible de lui plaire ! » déclare la Bible

3. Vos finances sont sous un ciel fermé 

Vos revenus ne sont « pas circoncis » ! Vous ne donnez pas vos prémices, cette part qui revient à Dieu !

4. Vos dépenses sont excessives !

Souvent les gens vivent au-dessus de leurs moyens ! Le problème c'est qu'ils ne s’en rende pas compte !

Dans les dépenses il existe les obligations, les besoins, les envies

Les obligations financières

Avez-vous visé trop haut ? Ce loyer, cette voiture, cette école trop chère / votre budget ! Prier / cela et revenir à la sagesse !

Les besoins financiers

Est-ce un vrai besoin ? Notre société crée de faux besoins exemple : faut avoir telle ou telle marque de chaussures, de parfums, de portables … Témoignage d’un missionnaire qui se retrouva dans un temple de Mammon à Singapour : dans tous les rayons où je passais c'étais comme si j'entendais une voix me dire « Achète-moi, achète-moi ! ».

Faut jamais acheter sans d’abord vérifier :

- que vous en avez les moyens

- que votre conjoint est d’accord

Les envies financières

Faut apprendre à vivre dans la frustration, l’attente, le contentement

Phil 4 v 11 et 12 : «j'ai appris à me contenter de ce que j'ai. Je sais vivre dans la pauvreté, je sais vivre dans la richesse. Toujours et partout, j'ai appris à être rassasié et à avoir faim, à vivre avec beaucoup et avec peu. » PDV

Il existe des désirs que vous ne pourrez jamais « afford » !

Y’a des gens, même des chrétiens, leur problème est qu’ils sont trop dépensiers ! Imaginer que je sois un roi du pétrole et je cherche un oléoduc humain fiable pour acheminer mon pétrole à une certaine destination. Je vous passe au test :

- « Ses revenus sont circoncis » ! C'est un candidat intéressant, il craint Dieu je vais faire un essai !

- Mais ce roi du pétrole s’aperçoit que beaucoup de pétrole qu'il vous envoie est perdu en cours de route : vous êtes un oléoduc percé avec beaucoup de trous (comprendre très dépensier !). Vais-je continuer à vous approvisionner ?

Et bien c'est pareil avec Dieu !

Si vous êtes trop dépensier faites vous aider !

Se faire conseiller, coacher sur maitriser nos dépenses c'est comme perdre du poids !

Si vous êtes trop avare faites vous aider aussi ! 

On raconte qu'un des hommes les plus riche du monde avait installé chez lui un téléphone payant pour ses visiteurs ! Faut apprendre à lâcher ! Certains n'offre jamais de cadeau à leur conjoint !

Conseil : Faut apprendre à toujours soumettre nos dépenses à Dieu et à recevoir son feu vert !

5) Vos rentrées financières sont insuffisantes !

Priez pour une augmentation, une promotion, un nouveau travail plus lucratif… priez pas pour gagner au loto !

Bougez-vous, « tu gagneras ton pain à la sueur de ton front ! ».

4ème principe de gestion financière : savoir maîtriser votre budget !

Réfléchissez, priez, travaillez à cela. Si vous voulez que Dieu vous bénisse financièrement il faut que vous ayez son approbation sur votre budget !

Rappelons-nous le plan de Dieu : 2 Cor 9 v 8 : «Dieu a le pouvoir de vous combler de toutes sortes de biens, afin que vous ayez toujours tout le nécessaire et, en plus, de quoi contribuer à toutes les œuvres bonnes. »