presentation_img_alt

Qu’est-ce que ça coûte de suivre Jésus ?

Avant de monter au ciel Jésus nous a laissé une mission à accomplir : Matthieu 28 : 18-20


Jésus n’a pas dit de faire de toutes les nations des chrétiens, mais des disciples !

L’église a parfois confondu les 2 et penser que notre mission consistait à amener les gens au baptême et aux offices ! « J’ai mon certificat de baptême, je vais au culte le dimanche… Matthieu 28 s’est accompli dans ma vie ! »

Pas si sûr ! Ce qui intéresse Jésus n’est pas que notre nom soit écrit dans un registre d’église, ce qu’il cherche ce sont des hommes et des femmes prêts à le suivre. C’est cela un disciple !

Qu’est-ce que ça implique de suivre Jésus ?

Le mieux est de poser cette question directement à l’intéressé c’est-à-dire à Jésus en personne !

Luc‬ ‭9:23-25‬ ‭PDV‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬ « Jésus dit à tous: « 23 Si quelqu’un veut venir avec moi, il ne doit plus penser à lui-même. Chaque jour, il doit porter sa croix et me suivre. »

Devenir un disciple de Jésus c’est renoncer à sa vie propre, à ses propres projets

C'est mettre sa vie à la disposition, au service de Jésus !

C’est donc dans un sens « perdre sa vie », y renoncer, pour un autre choix de vie qui consiste à servir non son ego mais le Christ. Sa volonté, Ses projets vont devenir désormais le but et le sens de notre vie !

Ce choix prévient Jésus a un coût : il implique un certain nombre d’exigences et de sacrifices. C’est ce qu’il veut dire par « porter sa croix chaque jour » !

Beaucoup de gens qui s’identifient comme chrétiens n’ont jamais fait ce choix radical dont parle ici Jésus! Ils ne sont donc pas à proprement parler des disciples du Christ! La mission que Jésus nous a laissée dans Matthieu 28 n’a donc pas été accomplie pour eux ! Jésus nous a dit en effet de « faire des disciples » et non pas des « sympathisants » !

Un mot de témoignage personnel pour illustrer ce passage de l'évangile de Luc

J’ai été élevé dans une famille chrétienne, j’ai été baptisé enfant et assistais aux offices le dimanche avec mes parents. Je connaissais le nom de Jésus mais n’étais pas encore devenu son disciple.

A 18 ans j’entreprenais mon rêve, mon projet de vie : devenir vétérinaire ! Une carrière enviée par beaucoup car très difficile à réaliser et prometteuse d’un bel avenir !

C’est à ce moment-là de ma vie que Jésus est venu frapper à ma porte, qu’il m’a fait comprendre son amour, son sacrifice pour le pardon de mes péchés… et qu’il m’a posé cette question : « veux-tu être mon disciple ? »

J’avais choisi la vie que je voulais mener mais voilà que Jésus m’invitait à un autre choix celui de mener la vie que Lui avait prévue pour moi ! Après avoir hésité j’ai dit oui sans savoir ou cela allait me mener !

Mais peu à peu j’ai compris que « devenir vétérinaire » n’était pas le projet qu’il avait prévu pour moi. J’étais donc devant un choix !

Celui dont parle Jésus dans Luc 9 : «« 23 Si quelqu’un veut venir avec moi, il ne doit plus penser à lui-même. Chaque jour, il doit porter sa croix et me suivre. »

Mais renoncer à mon choix de vie n’était-ce pas un énorme gâchis ? Gaspiller une chance qui m’avait été donnée et ne se représenterait pas !

Mon entourage me mettait la pression : « si tu renonces à ta carrière tu es un insensé ! Tu étais la fierté de notre famille et te voilà maintenant prêt à tout laisser tomber ! Ce n’est pas de la foi mais du fanatisme ! »

Me faire plaisir, faire plaisir aux miens ou faire plaisir au Christ je devais choisir.

C’est là aussi qu’une autre parole de Jésus me venait à l’esprit :

"Si quelqu’un veut venir après moi il doit me préférer à son père, à ses frères et sœurs..."

Cette parole de Jésus se trouve dans l’évangile de Luc 14 :25-26 : « Plus tard, Jésus est en route, et des foules nombreuses l’accompagnent. Il se tourne vers elles et il dit: « Celui qui vient à moi doit m’aimer plus que son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs et même plus que sa vie. Sinon, cette personne ne peut pas être mon disciple. » PDV

« Si quelqu’un ne laisse pas tout ce qu’il possède, cette personne ne peut pas être mon disciple

C'est ce que Jésus ajoute en ‭‭Luc‬ ‭14:33‬ ‭PDV‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬

Mes camarades d’étude pensait que j’étais devenu fou et que j’allais perdre ma vie ! J’avais une occasion en or de gagner un statut social et beaucoup d’argent et allait gâcher tout cela !

Mais les paroles de Jésus dans Luc 9 me réconfortaient : « 24 Celui qui veut sauver sa vie la perdra. Mais celui qui perd sa vie à cause de moi la sauvera.25 Si une personne gagne toutes les richesses du monde, mais si elle perd sa vie…à quoi cela lui sert-il ? »

En voulant « sauver » ma vie je savais que je risquais de la « perdre » et de passer à côté de la volonté de Dieu pour ma vie.

J’ai donc décidé de renoncer à moi-même, à mon projet perso, de « porter ma croix » les incompréhensions et moqueries que ma décision suscitait et de faire de « suivre Christ » l’objectif de ma vie !

Et vous savez quoi jamais je n’ai regretté mon choix ! La vie que Jésus m’a conduit de vivre n’a pas été la vie la plus facile à vivre mais je ne l’échangerais pour rien au monde ! Elle vaut mieux que tous les palais du monde !

Et toi veux-tu être son disciple ?

Es-tu prêt de cesser de penser à toi-même et de dire à Jésus c’est Toi que je veux servir, pas mon ego ni mes intérêts propres !

Jésus a des voies différentes pour chacun d’entre nous. Le suivre pour toi ne voudra peut-être pas dire changer de carrière, de métier, d’études… mais le servir là où il t’a placé !

Ce qui compte c’est que tu sois prêt à dire oui à ses projets, oui à ce qu’il te demandera même si cela devait te coûter gros !

Chaque jour le projet pour un disciple est de faire la volonté de notre Maître et de pratiquer les œuvres qu’il a préparés d’avance pour toi et moi. Chaque jour on est appelé à « prendre sa croix » c’est-à-dire accepter les défis, les exigences et les souffrances que « suivre Jésus » implique ici-bas !

Je prie que Dieu fasse de toi un, une disciple fidèle de Jésus !

Connaissez-vous notre parcours de formation en ligne CDLR sur ce site ?

Si certains d’entre vous se sentent appelés à se former pour le service du Maître : je vous encourage à jeter un coup d’œil à notre parcours de formation que vous trouverez sur ce site cdlr.fr Vous pouvez faire ce parcours par vous-mêmes ou bien comme étudiant inscrit !