presentation_img_alt

Faire des disciples un commandement !

1 Jean 5 v 3 : « aimer Dieu, c'est garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas difficiles » PDV

Quel est le dernier commandement de Jésus ?

Matthieu 28 : « 19 Allez donc auprès des gens de toutes les nations et faites d'eux mes disciples ; baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, 20 et enseignez-leur à pratiquer tout ce que je vous ai commandé. Et sachez-le : je vais être avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. »

Le but de cette série de messages sur "faire des disciples" = stimuler, bousculer, encourager, faire réfléchir, inspirer… à pratiquer ce commandement !

1) Combien y'a t'il de commandements en Matthieu 28 v 19 ?

En fait dans le grec y’en a qu'un seul ! Y’a dans ces 2 versets 1 seul impératif (ordre directe) et 3 participes qui déclinent comment obéir à ce commandement

L’ordre directe = « Faites des disciples de toutes ethnies » et les 3 participes = " en allant, en baptisant, en enseignant " !

 En allant vers les gens pour leur témoigner, leur apporter l’Évangile.

 En les baptisant après que la Parole ait produit la foi dans leurs cœurs

 En les enseignant à observer tous les commandements de Jésus

Remarque : on se reproduit chacun selon son espèce ! Un canard ne va pas enfanter un lapin ! Pareillement il n'est pas possible pour des non disciples de faire des disciples !

2) Appelé à faire des disciples pas des convertis !

Souvent on pense qu’amener quelqu’un à l’église, ou prier avec quelqu’un pour qu’il reçoive Christ c’est cela obéir à Matthieu 28 v 19 !

Or selon le missiologue Florian Bärtsch : 99? nos convertis rétrogradent par la suite ! C’est quoi le problème ? Selon Bärtsch il est double :

 Une fausse notion de ce que c'est la conversion à Christ

L’idée qu’on se fait aujourd’hui de la conversion est très différente de ce que le Nouveau Testament appelle 1 conversion ! Pour le NT pour qu’on puisse véritablement parler de conversion d’En Haut il faut qu’on puisse clairement identifier chez cette personne 5 choses :

- Une vraie repentance qui inclue réparation et restitution quand c’est possible

- Une foi personnelle en Jésus comme notre Sauveur

- Le baptême d’eau

- Une volonté d’obéissance à Jésus devenu notre Seigneur

- La réception du don du St Esprit

Or pour nous aujourd’hui il suffit de lever la main ou s’avancer à une réunion pour qu’on nous catalogue comme converti !

 On a oublié la suite

On a tout simplement négligé le commandement de faire d’eux des disciples !

La méthode de Jésus pour évangéliser le monde c'est la formation de disciples

Robert E. Coleman dans son livre « The Master Plan of Evangelism » ( le plan d'évangélisation du Maître) écrit p 21 “Men were his method” ( les êtres humains sont sa méthode) !

Jésus n’a pas choisi un programme, il a choisi des êtres humains, une poignée d’êtres humains ! Au début sa stratégie semblait peu payante, elle n’avait pas grand impact sur la société de son temps ! Mais le Maître étant en train de façonner, de former ceux qui allaient devenir les piliers d’une immense cathédrale ! Jésus avait compris que le monde ne serait pas profondément changé si quelques êtres humains ne l’étaient pas d’abord !

Le christianisme repose en grande partie sur Jésus appelant 12 hommes en qui il allait pendant 3 ans investir sa vie!

Quand on lit le récit des 4 évangiles il est frappant de constater que la majeure partie du temps de Jésus il l’a investi dans ce groupe de 12 ! Souvent nous on se disperse, lui Jésus restait concentré ! Il ne se laissait pas facilement détourné de sa stratégie même par les foules qui le cherchaient pour le couronner roi! Sa famille de sang ne comprenait pas à l’époque sa stratégie, ni même ses disciples d’ailleurs ! « Deviens une célébrité ! » disaient-ils ! Mais Jésus n’était pas intéressé d’impressionner la foule il cherchait à donner naissance à un Royaume !

En Résumé : la stratégie de Jésus = investir dans une poignée pour sauver une multitude ! Pour que les foules soient gagnées faut leur donner des leaders à suivre ! C’est là aussi où Dieu nous attends ! Nous sommes appelé à nous reproduire en nous investissant dans la vie d’une poignée qui à leur tour s’investiront dans la vie d’une poignée !

Où sont vos 12 ?

Jésus ne les a pas choisi au hasard il a passé une nuit entière en prière avant de les sélectionner parmi tous ses contacts !

Luc 6 v 12 à 16 : « En ce temps-là, Jésus monta sur une colline pour prier et y passa toute la nuit à prier Dieu. 13 Quand le jour parut, il appela ses disciples et en choisit douze qu'il nomma apôtres : 14 Simon — auquel il donna aussi le nom de Pierre — et son frère André, Jacques et Jean, Philippe et Barthélemy, 15 Matthieu et Thomas, Jacques le fils d'Alphée et Simon — dit le nationaliste —, 16 Jude le fils de Jacques et Judas Iscariote, celui qui devint un traître. »

Le processus de « faire des disciples » exige un processus de sélection !

Car pour constituer un groupe de disciples proches faut avoir entre 3 et 12 personnes maximun ! Même Jésus avait son « club des 3 » au sein du groupe des 12 ! Plus la taille d’un groupe est réduite mieux on peut instruire et impacter ses participants de manière efficace !

Bien sûr qu’on va influencer au-delà de ce cercle restreint : Jésus a eu un impact important :

- sur sa famille : Jacques son frère va devenir avec Pierre et Jean la colonne de l’Eglise primitive

- sur le groupe des femmes qui accompagnaient les 12 ; Luc 8 v 1 à 3 : « Ensuite, Jésus alla dans les villes et les villages pour y prêcher et annoncer la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu. Les douze disciples l'accompagnaient, 2 ainsi que quelques femmes qui avaient été délivrées d'esprits mauvais et guéries de maladies : Marie — appelée Marie de Magdala —, dont sept esprits mauvais avaient été chassés ; 3 Jeanne, femme de Chuza, un administrateur d'Hérode ; Suzanne et plusieurs autres qui utilisaient leurs biens pour aider Jésus et ses disciples. »

- sur le groupe des 70, on y reviendra

- sur les foules qu’il aimait tant et pour lesquelles il avait tant de compassion

Mais sa priorité c’était les 12 !