presentation_img_alt

Notre société post-vérité est-elle plus heureuse ?

Nous sommes dans une société post-vérité.

Nous vivons en Occident dans une "post-truth culture" affirmait une publication récente de l’université d’Oxford.

Ce n’est donc pas étonnant qu’en tant que société humaine, nous soyons un peu paumés et ne sachions plus trop où nous sommes supposés aller.

Dans une "post-truth culture", chacun est voué à tracer sa propre voie et fabriquer sa propre vérité.

Nous avons tué Dieu.

Quand Nietzche affirmait au 19 ème siècle : "Nous venons de tuer Dieu" c.à.d. qu’en Occident nous venons de nous affranchir de sa tutelle, de son absolutisme, il en prévoyait aussi déjà les conséquences possibles.

Quelles en sont les conséquences ?

"Le 20 ème siècle risque d’être le siècle le plus sanglant de toute l’histoire !" annonçait Nietzsche. Hélas les faits lui ont donné raison !

"En ayant 'tué Dieu', nous avons ouvert une brèche à une possible folie universelle qui va se répandre sur le monde !" Hélas là encore Nietzche avait raison : il a lui-même d’ailleurs vécu les 13 dernières années de sa vie dans le tourment et la maladie mentale.

Sommes-nous allés dans le sens du progrès ?

En ayant passé par-dessus bord Dieu, ses commandements, ses absolus, sommes-nous allés dans le bon sens ? Il existe des vérités, des absolus que l’humanité a absolument besoin de préserver si elle veut garantir le bonheur de ses concitoyens.

La société humaine a besoin d'absolus.

Ces absolus sont des gardes du corps de la vie. Et ce n’est pas la science qui peut nous fournir ces absolus dont l’humanité a besoin car ils relèvent non de la physique mais de la métaphysique.

Alors que le monde lutte pour trouver des réponses à son mal-être, permettez-moi de vous soumettre dans ce site quelques absolus que l’on trouve dans la Bible. Plutôt que de les rejeter d’emblée je vous encourage à les considérer avec attention car ils sont garants d'un "mieux vivre". !