presentation_img_alt

Un chrétien peut-il être démonisé ?

Cette question a suscité une grande controverse. Des chrétiens et des églises se sont opposés d’une façon virulente à tous ceux qui priaient pour la délivrance de chrétiens disant qu’un chrétien né de nouveau ne pouvait pas être possédé !


Le terme « possédé » par satan n’est pas dans la Bible.

Mais le Nouveau testament parle de « démonisation ».

'Possédé' fait référence à quelqu’un qui est la propriété du diable .

Il est vrai que quelqu’un qui connaît Jésus est propriété de Jésus. Un chrétien authentique ne peut donc pas être 'possédé' par satan !

Par contre la Bible parle de personnes "démonisées "

Est-il concevable de penser qu’un chrétien puisse être « démonisé » : c'est à dire lié, torturé, tourmenté par des esprits mauvais dans une sphère ou une autre de sa vie ?

Un chrétien peut donner accès au diable dans sa vie

Dans Éphésiens 4 Paul parlant à des chrétiens leur dit explicitement attention ' ne donnez pas d'accès au diable ' ! v 27.

Ici le mot que Paul emploie pour "accès" est le mot grec ' topos' qu'on retrouve en français dans le mot ' topographique'.

'Topos' désigne une portion de territoire, un lieu, un endroit.

Paul enseigne qu'un chrétien qui abrite un péché dont il refuse de se défaire (ici un péché de colère) va céder une portion de sa vie à l'influence et contrôle de satan.

Donc un chrétien peut avoir un territoire de sa vie investi par un esprit mauvais. Et pour recouvrer la liberté, pour reconquérir le territoire cédé à l'ennemi il aura besoin d'une prière de repentance, de renoncement et d'expulsion. Car une fois installé satan ne part jamais de son plein gré : il faut qu'il y soit contraint et forcé !

Leçon à retenir concernant la "démonisation "d'un chrétien

1. Un chrétien qui marche dans la sanctification n’a pas de souci à se faire : 1 Jean 5 :18 « Nous savons qu'aucun enfant de Dieu ne continue à pécher, car le Fils de Dieu le garde et le Mauvais ne peut rien contre lui. » Traduction FC

2. Mais un chrétien qui abrite un péché et le pratique régulièrement va inviter en son insu un démon affilié à ce péché à s’incruster dans sa vie.

C’est pourquoi la Bible dit que lorsqu’on se met en colère, on ne doit pas donner accès au diable, car de la colère gardée et enfouie peut surgir toutes sortes de mauvaises choses comme la haine, la violence, le jugement… La colère mal gérée peut devenir une porte ouverte pour des démons de colère, de violence de s’incruster dans sa vie.

Il y a alors plus qu’un péché de colère dans notre vie, mais aussi un démon de violence associé.

Pareillement : quelqu’un qui s’adonne à la pornographie, va inviter des démons d’impureté sexuelle à s’emparer d’un « topos » dans sa vie.

C’est ainsi que quand on interroge ces personnes sur pourquoi elles font ça, souvent elles confessent « c’était plus fort que moi ». Une force était à l’œuvre en elles, qu’elles ne pouvaient plus contrôler. Cette force est souvent un esprit mauvais !

Le Saint-Esprit peut-il cohabiter avec satan ?

Cette cohabitation chez un chrétien entre lumière et ténèbres, entre Dieu est satan certains ont du mal à concevoir qu'elle soit possible...

Pourtant dans la vie intérieure d’un chrétien, le Saint Esprit ne cohabite t-il avec notre péché ?

Satan n'a t'il pas rempli le cœur d'Ananias et Saphira qui pourtant étaient des chrétiens habité par Dieu ? Voir Actes 5:3

Qu’en est-il des démons qui ont pu s’incruster dans notre vie avant notre conversion ?

Au moment de sa conversion, la personne va demander pardon pour ses péchés et ceux-ci vont être pardonnés. Il se peut alors que sans s’en rendre compte, des démons associés à ces péchés partent à ce moment-là.

Mais il est aussi tout à fait possible, que s’il n’y a pas eu de repentance suffisante, de vrai nettoyage et mise en ordre de sa vie, que des 'topos' dans l’âme ou le corps de cette personne soient encore sous le contrôle de satan. Il faudra alors amener ces "topos" sous la Seigneurie de Jésus.

Les démons habitant ces « topos » ayant une peur bleue d'être démasqués et chassés vont chercher à se cacher tout en continuant leur œuvre de sabotage dans l'ombre ! Ils empoisonnent alors la vie de ces chrétiens et retardent leur croissance.

Les écrits des Pères de l’Eglise nous montrent qu’au baptême, on pratiquait systématiquement sur la personne un exorcisme. Pourquoi ? Parce qu'on ne voulait pas que les nouveaux convertis amènent dans leur vie chrétienne des démons hérités de leur passé !

Dans la liturgie de l’Eglise Catholique, on retrouve des vestiges de cette pratique : « Je renonce au diable et à ses pompes… »

Pour conclure

Il ne faut pas voir le diable partout mais ne pas le voir, là où il est fait que des chrétiens ne vivent pas dans la victoire. Ils sont dans la dépression, la pauvreté, la maladie, les tuiles à répétition ...

C’est dommage de rester sous ce joug diabolique, si on a la possibilité de s’en débarrasser !

Ce message existe aussi en version audio sur ce site dans la section " Questions difficiles"

Par ailleurs si vous souhaitez approfondir cette question de la «délivrance » je vous invite à étudier nos enseignements 15 à 21 dans notre page FORMATION de ce site et notamment l’enseignement 17