presentation_img_alt

Le livre de Job un livre qui nous pose question

Pourquoi Dieu permet-il que le juste souffre ?

Pourquoi arrive-t-il à un homme intègre et droit, tant de malheurs ? N’est-ce pas profondément injuste ?

De nos jours la majorité des enseignements et prédications que nous entendons nous promettent la victoire, la protection, la prospérité, une vie confortable loin des tracas que peuvent connaître ceux qui ne suivent pas Dieu … Le livre de Job fait donc tache tant il diffère de ce que l’on promet aujourd’hui aux gens qui veulent suivre Dieu !

La question centrale que nous pose le livre de Job est celle-ci :

Quelle est la véritable motivation qui nous pousse à suivre Dieu ?

Le livre de Job nous dit qu’un jour où les anges venaient faire leur rapport à Dieu, Satan se glissa parmi eux. Dieu lui fit alors les louanges de son serviteur Job : "L'Éternel dit à Satan : As-tu remarqué mon serviteur Job ? Il n'y a personne comme lui sur la terre; c'est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal. » (Job 1 v 8 ) Mais Satan répondit à Dieu : "9 Est-ce d'une manière désintéressée que Job craint Dieu? 10 Ne l'as-tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui? Tu as béni l'œuvre de ses mains, et ses troupeaux couvrent le pays."

Nous sommes tous prêts à suivre un bienfaiteur qui nous bénit,

un bienfaiteur qui nous protège, nous enrichit, n’est-ce pas ? Même les païens font cela !

Pour quelles raisons les foules suivaient-elles Jésus ?

Il est écrit dans l’Évangile de Jean qu’après le miracle de la multiplication des pains, la foule cherchait Jésus mais Jésus leur dit : "Je vous le déclare, c'est la vérité : vous me cherchez parce que vous avez mangé du pain à votre faim, et non parce que vous avez saisi le sens de mes signes miraculeux." Jean 6 v 26

En d’autres termes, c'est comme si Jésus leur disait cash : "Je connais la motivation qui vous pousse à me suivre : c’est parce que vous avez bien mangé et vous vous êtes dit : C'est une aubaine de fréquenter ce gars-là ! On va bénéficier de repas gratis, on va avoir le médecin gratis et puis, s'il est capable de multiplier des pains, il doit aussi être capable de multiplier les sous de mon porte-monnaie !" La foule suivait donc Jésus par intérêt matériel ! A cause des avantages en nature !

Quelle était la motivation première de Job pour suivre Dieu ?

Pour en avoir le cœur net, Dieu a accepté de soumettre Job à un test !

Donc Satan va faire une proposition à Dieu : "Touche à tout ce qu’il possède. Je parie qu’il te maudira en face !" (1 v 11) TOB

"Alors le SEIGNEUR dit à l’Adversaire : 'Soit ! Tous ses biens sont en ton pouvoir. Évite seulement de porter la main sur lui." (1 v 12)

Dieu ne cause jamais de malheur à ceux qui l’aiment et le suivent mais il peut accorder parfois une autorisation spéciale à Satan pour nous toucher. Sans une permission spéciale, si nous marchons dans l’obéissance et ne donnons pas nous-mêmes un accès au diable, Satan ne peut rien faire contre nous !!!

"L’Adversaire se retira alors de la présence du SEIGNEUR." (1 v12)

Qu’est-il allé bien faire ? Se retirer sur une chaise longue ? Ce serait mal connaitre notre adversaire que de penser que Satan prenne des vacances ! Non il est allé mettre à exécution son plan diabolique ! La suite du récit de Job nous apprend que peu après que Satan se soit éclipsé, une série de malheurs s'est abattue sur Job :

"Un messager arriva chez Job et lui dit : 'Les bœufs étaient en train de labourer, et les ânesses se trouvaient au pré non loin de là, 15 quand des Sabéens se sont précipités sur eux et les ont enlevés, passant tes domestiques au fil de l'épée." (v 14 et 15)

"Un autre messager arriva pour annoncer : 'La foudre est tombée du ciel sur les troupeaux de moutons et sur tes domestiques, et elle a tout consumé." (v 16)

"Un autre messager arriva encore pour annoncer : « Des Chaldéens ont formé trois bandes, qui se sont jetées sur les chameaux et les ont enlevés, passant tes domestiques au fil de l'épée." (v 17)

"Un autre messager arriva pour annoncer : 'Tes enfants étaient occupés à manger et boire chez leur frère aîné, 19 quand un ouragan survenant du désert a heurté violemment les quatre coins de la maison ; la maison s'est effondrée et les jeunes gens sont morts." (v 18)

Toutes les bénédictions de Dieu accordées à Job, en l’espace d’un instant, se sont envolées !!!

C’est maintenant l’heure de vérité : comment Job va-t-il réagir ?

Job déclara : "Je suis sorti nu du sein de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. L'Éternel a donné, et l'Éternel a ôté; que le nom de l'Éternel soit béni ! " (1 v 21 - SG)

Ouah ! Quel exemple, aucun murmure, aucune colère, aucun reproche à Dieu mais juste de la reconnaissance pour le temps où il a pu jouir de ces bénédictions même si aujourd’hui celles-ci lui ont été retirées ! La question de Satan était : "Est-ce d'une manière désintéressée que Job craint Dieu? " Nous avons reçu notre réponse : Job ne sert pas Dieu juste à cause des bénédictions qu’ il en retire, c'est à dire par intérêt, mais il sert Dieu par amour ! Une vraie leçon pour tous les chrétiens du monde !

Comment vous et moi aurions-nous réagi ?

Beaucoup de chrétiens à qui on avait promis que du bonheur et des choses faciles quand on marche avec Dieu, auraient dit : "Dans ces conditions, je ne marche plus ! Si Dieu me retire ses bénédictions, moi, je laisse tomber ! Dieu ne me sert plus à rien ; je vais aller voir ailleurs !" Si Dieu qui t’a donné ses bénédictions venait à te les reprendre, continuerais-tu à croire en lui et à le servir ? J’ai connu des chrétiens fidèles perdre un enfant, perdre leur conjoint, perdre leur travail, perdre leur maison … Cela n’arrive pas qu’à Job !

"En tout cela, Job ne pécha pas. Il n’imputa rien d’indigne à Dieu." (1 v 22) Voilà ma prière pour toi comme pour moi ! Quelle leçon pour nous !

Seulement Satan ne va pas en rester là...

Le livre biblique de Job nous apprend que Satan ne se satisfait pas de cette réponse et qu’il va de nouveau se glisser parmi les anges alors qu’ils font leur rapport d’activité à Dieu !

Job 2 v 1 à 3 : "1 Un jour que les anges de Dieu venaient faire leur rapport au Seigneur, l'accusateur se présenta parmi eux, lui aussi, pour son rapport. 2 Le Seigneur lui demanda : « D'où viens-tu donc ? » L'accusateur répondit au Seigneur : « Je viens de faire un tour sur terre. » — 3 « Tu as sûrement remarqué mon serviteur Job, dit le Seigneur. Il n'a pas son pareil sur terre. C'est un homme irréprochable et droit ; il m'est fidèle et se tient à l'écart du mal. Il est resté fermement irréprochable. C'est donc pour rien que tu m'as poussé à lui faire du tort." FC

"Tu vois Satan, je te l’avais dit ! Job est un homme bien qui me sert non par intérêt mais par amour ! Tu en as eu la preuve !" Mais Satan de répliquer à Dieu : "4 Peau pour peau! Tout ce que possède un homme, il le donne pour sa vie. 5 Mais étends ta main, touche à ses os et à sa chair, et je suis sûr qu'il te maudit en face." (v 4 et 5)

Satan suggère à Dieu d’aller plus loin dans le test en sous-entendant que, tant que ce n’est pas la personne elle-même qui est atteinte par l’épreuve mais juste ses biens ou des tiers, c’est encore supportable. Mais qu'en serait-il si l'on touchait à sa santé, sa propre vie ? Probablement pas la même chanson !

"Le SEIGNEUR dit à l'Accusateur : 'D'accord ! Il est en ton pouvoir, mais ne le fais pas mourir." (2 v 6 PDV) "Satan se retira de devant la face de l'Éternel. Puis il frappa Job d'un ulcère malin, depuis la plante du pied jusqu'au sommet de la tête." (v 7) "Sa femme lui dit: Tu demeures ferme dans ton intégrité! Maudis Dieu, et meurs! 10 Mais Job lui répondit : Tu parles comme une femme insensée. Quoi! nous recevons de Dieu le bien, et nous ne recevrions pas aussi le mal ! En tout cela Job ne pécha point par ses lèvres." (v 9 et 10 SG)

Recevoir de Dieu le bien, c'est pas difficile mais pour ce qui est du reste ...

Il y a dans cette réponse de Job une vérité importante que nous devons saisir en tant que chrétiens : Il nous est facile de recevoir de Dieu le bien : la santé, la réussite aux examens, une embauche, un contrat, un mari, une femme, un enfant, de l’argent, une maison, un moyen de locomotion … Mais si nous savons recevoir de Dieu le bien sans problème, c’est une autre paire de manches quand il s’agit de recevoir de Dieu une épreuve !

Dieu lui-même ne cause jamais le malheur de ses enfants bien-aimés, mais...

Dieu permet parfois à l’adversité de nous atteindre

...comme c’est le cas ici pour Job et ce, pour des raisons que souvent nous ne comprenons pas ! J’ai connu et entouré de très chers enfants de Dieu qui étaient atteints d'une maladie terrible comme le cancer. Je les ai vus souffrir, pleurer, et certains même mourir … J’ai connu des chrétiens zélés être victime d'un accident de la circulation et y laisser une partie de leur santé... Ça n’arrive pas qu’aux incrédules et aux méchants ! Même un chrétien peut être atteint dans sa santé et dans son corps ! Le cas de Job n’est pas un cas unique ! Des chrétiens qui souffrent terriblement, ça existe ! Pourquoi Dieu permet-il cela ? Je ne sais pas et ne comprends pas mais loin de moi de pécher par mes lèvres contre Dieu en voulant lui faire la leçon et lui apprendre à devenir un meilleur Dieu ! Dieu est parfait dans toutes ses voies et le jour où nous connaîtrons comme nous avons été connus bien des mystères s’éclairciront ! Job a osé dire cette chose tellement incroyable : "Si je sais recevoir de Dieu ses bénédictions, je dois aussi apprendre à recevoir ses épreuves quand il les permet !"

Beaucoup de chrétiens ne sont pas prêts à recevoir de Dieu l’épreuve.

Moi le premier ! On nous prêche tellement les bénédictions qu’on en oublie d’informer les disciples de Jésus que "passer par la vallée de l’ombre de la mort" fait aussi partie de notre voyage ici-bas ! Beaucoup de chrétiens ont "raccroché leurs crampons au jour de l’adversité" parce qu'ils ont estimé que si Dieu avait été avec eux, il aurait été inimaginable que l’adversité, la maladie … puissent s’installer dans leur vie !

Que dit l'épître aux Hébreux ?

Vous savez dans le fameux chapitre sur les héros de la foi dans l’épître aux Hébreux chapitre 11 en général on s’arrête à la première moitié du verset 35 ! Et on ne retient de ce chapitre que les versets suivants :

"33 Grâce à la foi, ils vainquirent des royaumes … obtinrent ce que Dieu avait promis. Ils fermèrent la gueule des lions, 34 éteignirent des feux violents, échappèrent à la mort par l'épée. Ils étaient faibles et devinrent forts ; ils furent redoutables à la guerre et repoussèrent des armées étrangères. 35 Par la foi, des femmes virent leurs morts se relever et leur être rendus."

Mais n’avez-vous jamais médité sur la suite ?

"35 D'autres ont été torturés à mort … 36 D'autres encore subirent les moqueries et le fouet, certains furent enchaînés et jetés en prison. 37 Certains furent tués à coups de pierres, d'autres sciés en deux ou mis à mort par l'épée. Ou bien, ils allaient d'un endroit à l'autre vêtus de peaux de moutons ou de chèvres, pauvres, persécutés et maltraités."

La vie des vrais disciples de Jésus n’est pas une vie facile

Comme le dit le cantique des Ailes de la Foi : "Luttes au dehors, luttes au-dedans, Agneau de Dieu je viens, je viens !"

J’ai une pensée pour tous ceux et celles qui souffrent dans leur corps à cause de leur foi. Tous nos frères et sœurs persécutés de par le monde. Comment font-ils ?

Si nous ne savons pas, à l’instar de Job, "recevoir" le mal, nous n’irons pas loin !

Car Jésus nous l’a dit : "Tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus-Christ seront persécutés !"

Oh Que Dieu nous aide dans les bons comme les mauvais jours à lui rester fidèles comme l’a été Job notre frère ! Puissions-nous rester attachés à Dieu quand il donne mais aussi quand il reprend ! Quand nous recevons ses bienfaits mais aussi quand nous recevons les coups ! Puisse notre attachement à Dieu ne pas être commercial c’est-à-dire juste par intérêt personnel mais que notre foi et amour pour Dieu soient désintéressés !

Chaque mercredi et chaque vendredi, je vous donne RDV sur ma page Facebook ou ma chaîne Youtube à Jean-François Gotte pour une nouvelle vidéo, pensez à vous connecter pour la visionner ! Vous pouvez aussi vous abonner à ma page ou ma chaîne! Que Dieu vous bénisse et à bientôt !