presentation_img_alt

Ce qu'elle est et ce qu'elle n'est pas !

L’importance de la prière

Matthieu 26 : 40-41 : « 40 Jésus vint vers les disciples, qu'il trouva endormis, et il dit à Pierre: Vous n'avez donc pu veiller une heure avec moi! 41 Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l'esprit es bien disposé, mais la chair est faible. »

Jésus « les trouva endormis » ! C’est hyper important de rester réveillés spirituellement parlant ! Quelque chose de très important était en train de se passer dans ce jardin de Gethsémané et les disciples vont être incapables d’accompagner le Maître dans ce passage où pourtant il réclamait la présence de ses disciples bien-aimés !

Tout sur cette terre nous pousse à nous endormir spirituellement ! Mais un chrétien endormi n’est pas un chrétien très utile à son Seigneur !

« Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation » nous a dit Jésus.

" Veillez " car le voleur vient la nuit pour dérober et si tu dors t’es un homme mort !

" Priez " la prière nous dit Jésus est cela qui va nous donner la force de tenir ferme au jour de la tentation ! La tentation c’est comme le sommeil qui tombe sur nous, c’est dur d’y résister ! La prière c’est comme l’eau glacée qu’on met sur son visage pour nous faire sortir de notre torpeur !

Vous connaissez les baleines ? Elles peuvent plonger très profond et longtemps sous l’eau mais elles ont besoin de temps en temps de remonter à la surface pour se recharger en air ! Sinon elles s’asphyxient ! C’est Idem avec nous : la prière c’est la respiration de notre esprit !

Qu’en est-il de ta vie de prière ?

La fausse prière

C'est celle qui n’a pas de pouvoir spirituel !

La prière du fanfaron

Jésus nous a dit : « 5 Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.6 Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. » Matthieu 6

On ne doit pas prier pour se faire remarquer ! Si tu pries pour montrer à tous combien tu es spirituel : tu n’es pas en train de servir Dieu mais ton ego ! La vraie vie de prière commence par chercher Dieu dans le lieu secret ! Si ta vie de prière ne se résume qu’à une vie de prière publique tu n’es pas un homme ou une femme de prière ! Dieu t’attends d’abord pour te rencontrer face à face dans ton lieu secret ! La femme de John Wesley c’était dans sa cuisine son tablier couvrant sa face qu'elle rencontrait son Dieu ! Les réunions de prière à l’église ne sont pas là pour remplacer notre vie de prière à la maison mais pour la compléter !

La prière du perroquet

Et Jésus de poursuivre en Matthieu 6 : " 7 En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés.8 Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.9 Voici donc comment vous devez prier… "

Les moulins à prière sont totalement inefficaces et païens ! Je ne sais pas pourquoi mais il est répandu dans les milieux chrétiens que plus tu multiplies les mots ou plus tu montes le volume sonore plus ta prière est puissante, c’est faux ! La prière des perroquets n’a pas de puissance, ni celle des éléphants qu’on peut entendre 10 km à la ronde ! Prier ce n’est pas débiter des mots mécaniquement ou crier : c’est un cœur à cœur avec Dieu où on lui parle !

La répétition en soi n'est pas mauvaise : Abraham l’a fait quand il intercédait pour Sodome et Gomorrhe, Paul a prié 3 fois de suite concernant son écharde dans la chair … C’est la répétition charnelle, mécanique, incantatoire qui pose problème !

La prière du rancunier

Et Jésus de poursuivre encore dans Matthieu 6 : « 12 pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés … 14 Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; 15 mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. »

Jésus nous a enseigné que quand tu viens pour prier si là tu te souviens que tu as une embrouille avec quelqu’un laisse là ton offrande et va te réconcilier avec ton frère, ta sœur, ton mari, ta femme, ton enfant, ton pasteur… Ta prière ne dépassera pas le plafond si tu as du non pardon dans ta vie, dans ton cœur ! Elle ne sera pas entendue

Matthieu 5 : « 23 Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, 24 laisse là ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande.»

1 Pierre 3 v 7 : « Maris, montrer à votre tour de la sagesse dans vos rapports avec vos femmes, comme avec un sexe plus faible; honorez-les, comme devant aussi hériter avec vous de la grâce de la vie. Qu'il en soit ainsi, afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prières. »

Si tu viens à la prière alors que tu as été odieux avec ta femme quelques minutes avant c’est sûr il va y avoir un gros obstacle à ta prière !

Richard Foster écrit dans son livre sur la prière que ce n’est pas par ce que nous continuons à ressentir la douleur des blessures qu’on nous a infligé qu’on n’a pas pardonné ! On peut avoir pardonné mais souffrir encore ! Pardonner ne veut pas non plus dire que les choses vont désormais revenir comme avant ! Pardonner c’est juste renoncer à leur faire du mal !

La prière du commerçant

Aujourd’hui c'est à la mode de multiplier les jeûnes pour arracher à Dieu la bénédiction ! Ou bien de lui faire une bonne offrande pour s’assurer de ses bonnes grâces ! Comme si on pouvait amadouer ou acheter le Seigneur avec tous ces sacrifices !

Proverbes ‭21: 3 « Une conduite juste et honnête, cela plaît davantage au Seigneur que les sacrifices. » ‬ ‭PDV

1 Samuel 15 v 22 : « L’obéissance vaut mieux que les sacrifices ! »

L’ascétisme, les privations, se faire mal pour être mieux entendu du ciel n’est non plus d’aucune utilité :

Colossiens 2 : « 21 Ne prends pas! Ne goûte pas! Ne touche pas! 22 préceptes qui tous deviennent pernicieux par l'abus, et qui ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes? 23 Ils ont, à la vérité, une apparence de sagesse, en ce qu'ils indiquent un culte volontaire, de l'humilité, et le mépris du corps, mais ils sont sans aucun mérite et contribuent à la satisfaction de la chair. »

Laissons de côté tout cela car ça ne sert qu’à glorifier la chair ! Et la chair n’a aucune puissance spirituelle !

Le jeûne du méchant

J’ai payé un bon prix pourquoi ne suis-je pas entendu ?

Esaïe 58 : « 1 Crie à plein gosier, ne te retiens pas, Élève ta voix comme une trompette, Et annonce à mon peuple ses iniquités, A la maison de Jacob ses péchés! 2 Tous les jours ils me cherchent, Ils veulent connaître mes voies; Comme une nation qui aurait pratiqué la justice Et n'aurait pas abandonné la loi de son Dieu, Ils me demandent des arrêts de justice, Ils désirent l'approche de Dieu. -3 Que nous sert de jeûner, si tu ne le vois pas? De mortifier notre âme, si tu n'y as point égard? -Voici, le jour de votre jeûne, vous vous livrez à vos penchants, Et vous traitez durement tous vos ouvriers.4 Voici, vous jeûnez pour vous disputer et vous quereller, Pour frapper méchamment du poing; Vous ne jeûnez pas comme le veut ce jour, Pour que votre voix soit entendue en haut.5 Est-ce là le jeûne auquel je prends plaisir, Un jour où l'homme humilie son âme? Courber la tête comme un jonc, Et se coucher sur le sac et la cendre, Est-ce là ce que tu appelleras un jeûne, Un jour agréable à l'Éternel? 6 Voici le jeûne auquel je prends plaisir: Détache les chaînes de la méchanceté, Dénoue les liens de la servitude, Renvoie libres les opprimés, Et que l'on rompe toute espèce de joug;7 Partage ton pain avec celui qui a faim, Et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile; Si tu vois un homme nu, couvre-le, Et ne te détourne pas de ton semblable.8 Alors ta lumière poindra comme l'aurore, Et ta guérison germera promptement; Ta justice marchera devant toi, Et la gloire de l'Éternel t'accompagnera.9 Alors tu appelleras, et l'Éternel répondra; Tu crieras, et il dira: Me voici! »

Pour que notre prière hors celle d’humiliation et de repentance soit entendue il faut qu’elle soit accompagnée d’une vie juste et agréée de Dieu. Si tel n’est pas le cas mets d’abord ta vie en ordre puis ensuite viens prier.

L’aveugle guérit par Jésus déclarait : « Nous savons que Dieu n'exauce point les pécheurs; mais, si quelqu'un l'honore et fait sa volonté, c'est celui-là qu'il l'exauce » Jean 9 v 31

La vraie prière

On peut comparer la prière à une forêt ! Dans une forêt en général il n'y a pas une seule sorte d’arbres ! J’aimerai juste vous en faire découvrir différentes variétés sans être exhaustif !

La prière toute simple

C'est la forme de prière la plus fréquente qu’on trouve dans la Bible. Pas besoin d’être brillant, parfait, en forme … on vient à Dieu simplement comme on est, on se met pas de pression et on commence là où on est : on dit à Dieu nos besoins, nos préoccupations, nos joies, nos peines … notre ordinaire ! On est franc, honnête … Un exemple : « donne-nous notre pain quotidien ! »

On serait tenté de mépriser cette forme de prière la trouvant trop égocentrique, trop banale mais comme Richard Foster l’écrit si bien dans son livre sur la prière : « the only way we move beyond « self-centered prayer » is by going through it » ! " la meilleure façon d'aller au-delà de la prière centrée sur ses besoins personnels c'est de commencer par elle " !

Quand on pratique cette prière sans même qu’on s’en rende compte notre centre de gravité se déplace ! On a fait entrer Dieu dans notre ordinaire ! Cette forme de prière peut être pratiquée tout le long de notre journée pas besoin d’être longue ! C’est elle qui nous permet de ne pas entrer en tentation : de ne pas devenir agité, d’endurer les frustrations inévitables de la maison et du travail et de rester disponibles pour les autres ! La prière disait Madame de Guyon ce n’est pas une fin en soi mais c’est ce qui nous permet de rester unis avec Dieu !

Brother Lawrence qui était responsable de la cuisine dans son monastère écrit dans son livre The practise of the presence of God : « pour moi la tâche de cuisiner n’est pas différente de celle de prier car alors que je m’affaire au fourneau Dieu est présent avec moi tout autant que si j’étais sur mes genoux ». Et il encourageait chacun de ses frères à faire de leur cœur une chapelle où ils pouvaient se retirer à tout moment pour y communier avec Dieu paisiblement, humblement et avec amour !

Ignace de Loyola disait : " tout ce que quelqu’un tourne vers Dieu devient prière ", ainsi le travail peut-il devenir prière en action !

La prière d’examen

Dans cette forme de prière nous cherchons à discerner les traces de ce qui est Saint ou malsain dans notre vie! Nous demandons à Dieu de venir éclairer les profondeurs de notre cœur afin de mieux savoir qui nous sommes vraiment !

Un exemple : Psaume 139 v 23 et 24 : « 23 Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur! Éprouve-moi, et connais mes pensées!24 Regarde si je suis sur une mauvaise voie, Et conduis-moi sur la voie de l'éternité! »

Attention ce n'est pas une auto-introspection ou auto-flagellation mais c’est laisser notre divin médecin faire son examen d’amour afin que notre vie puisse être nettoyée et purifiée. Quand avec honnêteté nous acceptons notre part d’ombre, le mal qui est en nous comme faisant partie de la vérité sur nous : on va venir le déposer sur l’autel des sacrifices ! Dieu ne permettra jamais qu’on voit au-delà de ce que nous sommes capables d’assumer donc pas besoin de se cacher, de réprimer, de supprimer la vérité sur nous-mêmes !

Une vie qui n’est pas régulièrement examinée par Dieu perdra de sa force et pureté ! Parfois il est bon de prendre un temps de retraite pour pratiquer cette forme de prière

La prière des larmes

En grec le mot Penthos qui désigne cette forme de prière pourrait se traduire par « divin chagrin » ! C’est quand notre cœur est transpercé au plus profond et qu’on se met à pleurer sur notre péché, celui de l’église ou celui du monde !

Un exemple dans la Bible : Jérémie surnommé le prophète pleureur ! Jérémie 8 : 21 : « Je suis brisé par la douleur de la fille de mon peuple, Je suis dans la tristesse » 9 : 1 : « Oh! si ma tête était remplie d'eau, Si mes yeux étaient une source de larmes, Je pleurerais jour et nuit » SG

C’est là un don de Dieu, on ne peut pas et ne doit pas le fabriquer !

Remarque : nos yeux peuvent être secs mais notre cœur et notre esprit brisé devant Dieu !

La prière de louange et d’adoration

Dieu n’est pas fait de pierre : son cœur est le plus tendre et le plus sensible qui existe ! Tout comme une maman fond en larmes devant son p’tit bout chou qui lui offre un petit bouquet de fleurs des champs en lui disant maman « je t’aime » Dieu fond devant la moindre expression de gratitude de ses enfants !

Pour commencer à être reconnaissant commençons juste à regarder et à nous émerveiller : un beau coucher de soleil, le sourire d’un enfant, un bon repas … Le chant et la musique sont aussi une grande aide pour nous amener à la prière d’adoration !

Un exemple : Psaume 103 v 1 et 2 : « 1 Mon âme, bénis l'Éternel! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom! 2 Mon âme, bénis l'Éternel, Et n'oublie aucun de ses bienfaits! »

La prière par l’Esprit

Richard Foster affirme que du 1er siècle jusqu’à nos jours cette forme de prière a toujours existé ! C’est un immense cadeau que Dieu nous fait à travers cette forme de prière puisque ce n’est plus nous mais le Saint-Esprit au travers de nous qui prie Dieu :

Les soupirs inexprimables

Romains 8 v 26 et 27 : « 26 l'Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables;27 et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l'Esprit, parce que c'est selon Dieu qu'il intercède en faveur des saints. »

La prière en langues

1 Corinthiens 14 : « 2 Celui qui parle en des langues inconnues ne parle pas aux hommes mais à Dieu, car personne ne le comprend. Par la puissance de l'Esprit, il exprime des vérités mystérieuses… 18 Je rends grâce à Dieu de ce que je parle en langues plus que vous tous » FC

Je vous encourage à rechercher et à pratiquer la prière en langues : 14 v 4 : « Celui qui parle en langue s'édifie lui-même »

Dans la communauté mieux vaut garder ce don pour soi-même sauf si c’est un parler en langue prophétique accompagné de son interprétation.

La prière silencieuse

Savez-vous qu’au ciel le silence existe ? Apocalypse 8 v 1 : « Quand il ouvrit le septième sceau, il y eut dans le ciel un silence d'environ une demi-heure. »

Une demi-heure de silence c’est long ! Pour vous en convaincre vous voulez-vous qu’on essaie ?

Réalisons-nous que ce n’est pas à la voix des lèvres mais à celle du cœur que Dieu réponds !

Dans cette forme de prière on pratique le « silencio » c’est-à-dire qu’on lâche notre emprise sur les choses, on s’abandonne et se repose en Dieu ! C’est dans cette forme de prière qu’on entend le mieux Dieu car on a arrêté d’écouter tout le reste ! Apprendre à faire silence devant Dieu, devant sa Parole juste pour le contempler.

Dans la prière méditative ou contemplative plutôt que disséquer, analyser, étudier le texte biblique ou son auteur avec notre raison on le laisse fondre dans notre bouche comme un bonbon ! On laisse le Saint-Esprit masser ce doux baume de Galaad jusqu’à il traverse notre peau et libère son pouvoir!

La prière du corps

Je suis un esprit dans un corps ! Dieu s’est fait corps ! C'est le mystère de l’incarnation. A la croix Jésus a acquis la rédemption de notre âme et de notre corps :

Romains 8 : « 23 nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l'adoption, la rédemption de notre corps. »

Si notre corps participe à la rédemption il doit aussi participer à notre louange et prière ! Par exemple dans le jeûne .

La posture corporelle de prière la plus fréquente qu’on trouve dans la Bible est la prostration, la 2ème les mains levées paumes ouvertes ! Notons que la posture habituelle en Europe : les mains jointes et les yeux fermés ne se trouve nulle part dans la Bible ! Source : le livre Prayer de Richard Foster p 117. C'est donc Ok de recourir à un langage de prière gestuel approprié ! Moi personnellement j’aime bien louer, adorer les mains levées !

Concernant la dance : pendant plus de 1000 ans les chrétiens ont pratiqué une dance de louange appelée le tripudium : pendant le chant 3 pas en avant suivi d’un pas en arrière etc… c’était une déclaration théologique faite avec leurs pieds : celle de la victoire du christ dans un monde déchu, victoire qui nous entraîne de l’avant !

Mais attention de ne pas introduire de « feu étranger » dans la maison de Dieu !

La prière d’intercession

C'est peut-être celle qui vous est la plus familière ! Il est juste d’intercéder pour nos besoins et ceux des autres mais faut toujours se rappeler que ce qu’on doit chercher est : " que sa volonté soit faite et non la nôtre ! "

Mais attention Dieu est libre de dire non ! PT Forsight a dit qu’on se rendra peut être compte au ciel que les grands refus de Dieu étaient en fait ses vraies réponses à de vraies prières qu’on a faite ! On devrait apprendre à remercier Dieu pour le fait que certaines de nos prières n’ont pas été exaucées ! Parfois elles le sont mais ce sont nos yeux qui n’arrivent pas à le voir !

Dans le Notre Père Jésus nous a donné des pistes de ce qu’il plait à Dieu de nous entendre prier !

Certains s’interrogent : " Pourquoi demander si Dieu sait déjà ce dont on a besoin ? " ce à quoi quelqu'un a répondu : " parce que cela lui donne une excuse pour nous le donner ! "

L’intercession pour les autres c’est une manière de les aimer !

Nous sommes appelés à intercéder avec persistance, ferveur, intensité : voir les nombreuses paraboles de Jésus dans ce sens ! Mais attention persévérer n'est pas faire du forcing sur Dieu ! " Nul ne me forcera la main " dit Dieu dans sa Parole !

La prière d’autorité

Dans cette forme de prière on ne parle pas à Dieu mais on parle en son nom ! Nous commandons à quelque chose de se faire ! Cette prière doit toujours être motivée par la compassion et l’amour. Et pas besoin d’essayer d’aider Dieu par quelque artifice que ce soit ! Si la puissance et autorité de Dieu n’est pas là aucun de nos artifices ne pourra la palier !

Prier au nom de Jésus ce n’est pas une formule magique, si on le prend telle quelle cela n’aura aucun pourvoir souvenez-vous des 7 fils de Scéva ! Prier au nom de Jésus signifie 2 choses :

1)qu’on prie sur la base de qui Jésus est et de ce qu’il a fait

Nul ne pourrait se présenter en son nom propre et espérer recevoir quelque chose !

2)que nous prions en accord avec la manière et nature de Jésus

On prie et fait comme lui ferait et prierait s’il était sur cette terre car nous sommes ses ambassadeurs, ses amis, nous le représentons ! Savez-vous que chrétien veut dire petit Christ ! Si nous ne le représentons pas bien nous ne pouvons nous targuer de prier en son nom !

Cette prière d’autorité est très utile pour un besoin de guérison ou de délivrance.

Concernant la prière de délivrance, Richard Foster nous met en garde dans son livre sur la prière

- p 238 : « Souvent ce n’est pas de délivrance dont les gens ont besoin mais de discipline »

- p 249 Attention aussi à la dépendance spirituelle : « Toute foi qui rends les gens dépendant de quelqu’un ou de quelque chose autre que Dieu pour leur bénédiction est une fausse foi ». Un grand danger pour ceux et celles qui ont une grande autorité dans la prière est de rendre les gens dépendants d’eux !

Conclusion

Merci Seigneur pour cette promenade dans la forêt de la prière et ce que nous y avons appris ! Maintenant aide-nous à le vivre !

Demander à Dieu cette faveur que comme pour les baleines quand vous avez été trop longtemps éloigné de la proximité de Dieu vous ressentiez un manque, une douleur qui vous pousse à remonter à la surface, à revenir dans la présence de Dieu pour remplir à nouveau vos poumons spirituels d’oxygène céleste !