presentation_img_alt

Une maison de miséricorde

Introduction

Quand on bâtit ou achète 1 maison d'abord on réfléchit : Voilà à quoi j’aimerai qu’elle ressemble ? On a 1 idée à l’avance de ce qui nous tient à cœur, de ce qui nous ferait plaisir / cette future maison. Vra

Quelles sont les attentes de Dieu par rapport à sa maison l'église ?

Qu'est ce qui lui tient à cœur, qu’est-ce qui lui ferait plaisir ? A quoi aimerait-il qu’elle ressemble ? J'aimerai vous aider à découvrir au travers des Écritures ce que Dieu aimerait trouver chez son peuple et dans les diverses communautés qui le compose.

Exode 34 : « 4 Moïse … monta sur le Sinaï, conformément à l'ordre du Seigneur … 5Le Seigneur descendit dans la colonne de fumée et se tint là, à côté de Moïse. Il proclama son nom : « Le Seigneur. »

Quand je me présente à quelqu’un je dis « je m’appelle Jean-François Gotte » puis je décline quelques caractéristiques majeures de mon identité : « je suis mariée, père de 6 enfants, profession pasteur … »

En Exode 34 Dieu décline son identité

Je m’appelle : YHWH. Puis il décline quelques points majeurs de sa personnalité : « 6 … Je suis un Dieu compatissant et bienveillant, patient, d'une immense et fidèle bonté. »

Merci Seigneur qu’il en soit ainsi car s’il n'en était pas ainsi aucun d’entre nous pourrait se tenir devant lui !

Psaumes 86:15 «Mais toi, Seigneur, tu es un Dieu de tendresse et de pitié, patient, plein d’amour et de fidélité.»

Psaumes 103:8-10 «Le Seigneur est rempli de tendresse et de pitié, il est patient et plein d’amour. Il ne fait pas sans arrêt des reproches, sa colère ne dure pas toujours. Il ne tient pas compte de nos péchés, il ne nous punit pas comme nous le méritons.»

Psaumes 111:4 « Le Seigneur a pitié, il aime avec tendresse.»

Pas de croix pas de chrétien !

Tu es, je suis, nous sommes l'objet de sa miséricorde

Romains 9 : v 15 et 16 : Dieu «dit à Moïse : Je ferai miséricorde à qui je ferai miséricorde, et j'aurai compassion de qui j'aurai compassion. 16Ainsi donc, cela ne dépend ni de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde. ». v 23 : Dieu « a voulu faire connaître la richesse de sa gloire à des vases de miséricorde qu'il a d'avance préparés pour la gloire ? » Col

Notre identité en tant que chrétiens = nous sommes des vases de miséricorde !

Qu'est-ce que la miséricorde, la compassion, la pitié ?

Miséricorde

Ce mot français vient du latin misereri, avoir pitié, et cor, cordis, cœur.

Dieu = quelqu’un qui éprouve de la pitié dans son cœur pour les êtres humains

Compassion

Wikipédia : ce mot français vient du latin : cum patior, « je souffre avec » et du grec συμ πἀθεια , sym patheia, sympathie

« La compassion est une vertu par laquelle un individu est porté à percevoir ou ressentir la souffrance d'autrui, et poussé à y remédier. »

Pitié

CNRTL : = « Sentiment d'affliction que l'on éprouve pour les maux et les souffrances d'autrui, et qui nous porte à vouloir les soulager. »

Dieu souffre de nous voir souffrir et cela l’a poussé et le pousse encore à nous tendre la main !

Quelques caractéristiques de la miséricorde de Dieu

Ce n'est pas « 1 bon pour 1 tour gratuit et puis c'est fini ! »

Il est écrit dans Lamentations 3: «21 Voici ce que je veux repasser en mon cœur, Ce pourquoi j'espère : 22 C'est que la bienveillance de l'Éternel n'est pas épuisée, Et que ses compassions ne sont pas à leur terme ; 23 Elles se renouvellent chaque matin. » Col

Dieu est et restera toujours quelqu’un qui éprouve de la compassion pour la misère humaine et il sera toujours sur cette terre désireux de nous en soulager quand on vient vers lui avec sincérité!

Ce n'est pas 1 bon de sortie sans frais pour le péché !

Exode 34 v 7 : «Je suis un Dieu … qui ne tient pas (le coupable) pour innocent, et qui punit la faute».

C’est déjà fait !

Isaïe 53 v 5 : « Il a subi notre punition, et nous sommes acquittés ; il a reçu les coups, et nous sommes épargnés. »

Dieu peut me faire grâce car mon péché a déjà subi sa juste condamnation ! Exode 34: « 7Je manifeste ma bonté envers les hommes jusqu'à mille générations … mais… j'interviens contre celui qui a péché, contre …ses descendants jusqu'à la troisième ou la quatrième génération. »

Affirmé dans ce passage que sa bonté dépasse sa sévérité !

Dieu est aussi bon et patient envers les vases de colère

Romains 9 v 22 Paul écrit : « les êtres humains qui méritaient sa colère et qui allaient être condamnés, Dieu les a supportés avec beaucoup de patience. » PDV

«Le Seigneur a tout fait dans un but précis. Il a même créé ceux qui agissent mal pour le jour où ils seront punis.» Proverbes 16:4 PDV. Ce texte ne signifie pas qu’il y ai une double prédestination

Exode 33 : « 7 Je manifeste ma bonté envers les hommes jusqu'à mille générations, en supportant les péchés, les désobéissances et les fautes ». Romains 2 v 4 et 5 dit : « Dieu est très bon, très patient … Cette bonté de Dieu te pousse à changer ta vie, tu ne le sais donc pas ? 5 Tu refuses de comprendre, tu ne veux pas changer. C'est pourquoi tu prépares contre toi une grande colère pour le jour de la colère. » PDV

Ézéchiel 18 : « 23 Pensez-vous que j'aime voir mourir les méchants ? Je vous le déclare, moi, le Seigneur Dieu, tout ce que je désire, c'est qu'ils changent de conduite et qu'ils vivent. »

33: « 11 Dis-leur de ma part : Par ma vie, je l'affirme, moi, le Seigneur Dieu, je n'aime pas voir mourir les méchants ; tout ce que je désire, c'est qu'ils changent de conduite et qu'ils vivent. Je vous en prie, vous, les Israélites, cessez de mal agir. Pourquoi voudriez-vous mourir ? »

Psaumes 145:8-9 PDV «Le Seigneur est rempli de pitié et de tendresse, il est patient et plein d’amour. Le Seigneur est bon pour tous, il aime avec tendresse tous ceux qu’il a créés.»

Servons, aimons, adorons un Dieu de miséricorde

Quelles sont les implications pour nous ?

Matthieu 18 :23 C'est pourquoi le Royaume des cieux ressemble à ceci : Un roi veut régler ses comptes avec ses serviteurs. 24 Il commence. On lui amène un serviteur qui lui doit des millions de pièces d'argent. 25 Le serviteur ne peut pas rembourser. Alors le roi donne cet ordre : “Vendez-le comme esclave ! Vendez aussi sa femme, ses enfants et tout ce qu'il a ! Et qu'il paie sa dette ! ” 26 Mais le serviteur se met à genoux devant le maître et il lui dit : “Sois patient avec moi, et je te rembourserai tout ! ”27 Le maître est plein de pitié pour son serviteur. Il supprime sa dette et le laisse partir.

28« Le serviteur sort. Il rencontre un de ses camarades de travail qui lui doit 100 pièces d'argent. Le serviteur le saisit. Il lui serre le cou et lui dit : “Rembourse ce que tu me dois ! ” 29 Son camarade se jette à ses pieds et il le supplie en disant : “Sois patient avec moi, et je te rembourserai ! ” 30 Mais le serviteur refuse. Il fait jeter son camarade en prison, en attendant qu'il rembourse sa dette. 31 Les autres serviteurs voient ce qui est arrivé. Ils sont vraiment tristes, ils vont tout raconter à leur maître. 32 Alors le maître fait venir le serviteur et il lui dit : “Mauvais serviteur ! J'ai supprimé toute ta dette parce que tu m'as supplié. 33 Toi aussi, tu devais avoir pitié de ton camarade, comme j'ai eu pitié de toi ! ” 34 Le maître est en colère. Il envoie le serviteur en prison pour le punir. Le serviteur restera là en attendant qu'il rembourse toute sa dette. » 35 Et Jésus ajoute : « Mon Père qui est dans les cieux vous fera la même chose, si chacun de vous ne pardonne pas à ses frères et sœurs de tout son cœur. » PDV

« J'ai supprimé toute ta dette parce que tu m'as supplié. Toi aussi, tu devais avoir pitié …»

Nous sommes appelés à être les imitateurs de Dieu !

Jésus dans Luc 6 : « 37« Ne portez de jugement contre personne et Dieu ne vous jugera pas non plus ; ne condamnez pas les autres et Dieu ne vous condamnera pas ; pardonnez aux autres et Dieu vous pardonnera. 38 Donnez aux autres et Dieu vous donnera … Dieu mesurera ses dons envers vous avec la mesure même que vous employez pour les autres. »

Sais-tu quel est le pire ennemi de la miséricorde de Dieu envers toi et moi ? = notre manque de miséricorde envers les autres !

Remarque : Tout comme pour Dieu , être miséricordieux ne signifie pas fermer les yeux sur le mal !

Colin Urquart écrit très justement dans son livre sur notre besoin de réforme : " Les chrétiens ne peuvent atteindre que ceux qu'ils aiment et non ceux qu'ils jugent !"

Témoignage de Francis Chan : y’a quelques années content quand les gens étaient dérangés, offensés par mes messages, quand je leur était bien rentré dedans avec la Parole de Dieu! Je pensais alors avoir fait du bon boulot bien que je déplorais le peu de changement produit ! « Ton problème Francis c’est que tu leur prêche en les jugeant plutôt qu’en les aimant ! » !!!

Jésus n'est pas venu pour juger les gens mais pour les tirer d’affaire, les sauver car leur perdition lui fait mal au cœur !

Nous avons besoin de renoncer à notre inclinaison naturelle à condamner et de se laisser envahir par la miséricorde de Dieu jusqu’au point ou cela nous fait mal !

Même si pas d'accord doctrinalement, éthiquement avec quelqu'un cela ne me donne pas le droit ici-bas de le juger ! Appelé à discerner, à avertir mais pas à condamner !

Si j’ai pas mal dans mon cœur, dans mes entrailles pour celui ou celle à qui je m’adresse suis-je habilité à lui parler de la part de Dieu ?

Un jour Jésus a dit cette parole qui doit nous faire réfléchir Matthieu 12 v 7 : " Allez apprendre ce que signifie cette parole des Écritures c'est la miséricorde que je désire et non les sacrifices !".

Conclusion

Le désir de Dieu pour sa maison c'est qu'elle soit 1 maison de miséricorde ! Saurons-nous le satisfaire ? " Souviens-toi combien j'ai été bon avec toi et toi va et fais de même !"

La vie chrétienne est fondée sur la grâce et la miséricorde de Dieu ! Sans cela Y'aurait pas de chrétiens, pas de communautés chrétiennes, pas de salut et pas de Sauveur !

L'église, la communauté chrétienne est appelée à refléter nature et cœur de Dieu ! 1 lieu de patience, de bienveillance et de miséricorde !

Jésus dans Matthieu 12 v 7 : " Allez apprendre ce que signifie cette parole des Écritures c'est la miséricorde que je désire et non les sacrifices !".

Il existe un danger pour l'église, pour le chrétien de s'éloigner de la miséricorde, de la grâce et de retomber dans la religiosité « made sur la terre » souvent pleine d’orgueil, prompt à juger, à critiquer, à condamner !

Il s'agit de commencer par la grâce et de continuer par la grâce!!!

En quoi mets-tu ta confiance? Dans le fait que tu sois un bon chrétien ou dans le fait que tu as un Dieu qui est bon ?

De quoi dépends-tu ? De tes œuvres ou de celles de Christ ?

Toujours dangereux quand les yeux de notre foi commence à se tourner vers notre nombril plutôt que de rester fixé sur Christ.

Le miracle s'opère toujours quand on tourne nos regards vers le poteau !