huit-conseils-pour-la-predication-chretienne

Huit conseils pour la prédication chrétienne

C'est ici l'étape 47 de notre parcours de formation

Voici 8 conseils fruits de plus de 40 années passées à prêcher et enseigner la Parole de Dieu

1) Quand on prêche faut avoir quelque chose à dire sinon il vaut mieux se taire !

Y'a rien de pire que d'entendre quelqu'un nous inonder de mots alors qu'il n'a rien de pertinent et utile à nous dire

2) Faut prêcher des choses vraies !

1 Thessaloniciens 2 : 3 « Nos paroles ne s'appuient pas sur des choses fausses »

On n'a pas le droit de prêcher, d’enseigner des choses fausses ! Donc on a besoin de s’assurer que ce que l’on partage soit vrai et fondé bibliquement ! Pour cela on a besoin de se former et on a aussi besoin parfois d'être contrôlé par un superviseur qui a une formation théologique solide.

3) Pour prêcher faut avoir une motivation juste !

1 Thessaloniciens 2 : 3 « Nous n'avons pas de mauvaises intentions »

On peut prêcher pour se faire mousser, épater la galerie, dépasser nos concurrents, rivaliser avec notre leader...

D'où notre besoin de sonder et examiner nos intentions : pourquoi je le fais, pourquoi je le dis ?

4) Quand on prêche la Parole de Dieu faut pas tromper les gens !

1 Thessaloniciens 2 : 3 « nous ne cherchons pas à tromper ! »

Il existe un réel danger en voulant rallier les gens à notre point de vue de manipuler la Bible, de cacher ce qui dans la Bible nous embarrasse... La prédication réclame de l’intégrité. On ne doit pas non plus manipuler notre auditoire par la culpabilité, de fausses prophéties ou promesses, en jouant trop sur les cordes sensibles ...

5) Ce que l’on attend d’un messager de Dieu c’est qu’il soit fidèle !

1 Thessaloniciens 2 : 4 « Au contraire, Dieu nous a jugés digne de confiance et il nous a confié sa Bonne Nouvelle. »

Dieu doit pouvoir nous faire confiance qu’on transmettra fidèlement le message qu'il nous a confié !

6) La grande tentation quand on prêche est de chercher à plaire à notre auditoire !

1 Thessaloniciens 2 : 4-5 « Maintenant, quand nous parlons, ce n'est pas pour plaire aux hommes, c'est pour plaire à Dieu, qui voit le fond de notre cœur. 5 Vous le savez, nous n'avons jamais parlé pour flatter les gens »

Les gens aiment qu’on les flatte mais ils n’aiment pas être corrigés, repris... y'a donc une pression sur le prédicateur pour brosser dans le sens du poil !

1 Thessaloniciens 2 : 6 « Nous n'avons cherché les félicitations de personne, ni de vous, ni de quelqu'un d'autre. »

On a tous besoin d’être aimé, apprécié, de se sentir utile … et il est donc possible de rechercher cela dans un sermon, de rechercher à ce qu’on nous félicite après !

‭‭Jean‬ ‭7:18 « Quand une personne parle, si ses paroles viennent d’elle-même, elle cherche la gloire pour elle-même. Mais quand quelqu’un cherche la gloire pour celui qui l’a envoyé, il dit la vérité, il n’y a rien de faux en lui. »‬ ‭PDV

7) Prêcher n'est pas un business mais une mission

1 Thessaloniciens 2 : 5 « Et notre intention, ce n'était pas de gagner de l'argent, Dieu en est témoin. »

Quand on vit d’offrandes la grande tentation c’est de percevoir la prédication comme une occasion de se faire de l’argent ! Y 'a hélas tant de dérives à ce niveau-là !

Philippiens‬ ‭4:17‬ ‭: « Ce n'est pas que je recherche les dons, mais je désire qu’un fruit abondant soit porté sur votre compte. »‬‬‬‬ S21‬‬

8) Il faut prêcher sous l'onction du Saint-Esprit

C'est quand Pierre a prêché sous la puissance de la pentecôte que les cœurs ont été littéralement 'transpercés' ( Actes 2 v 37) et que 3000 personnes se sont ajoutées au groupe des croyants (Actes 2 v 41). Cela me rends si triste de voir les gens bailler, regarder leur montre ou leur portable, ou dormir tout en prenant une posture pieuse... pendant qu'un messager de Dieu prêche! Ou est le feu, la vie, la puissance ? Savez-vous que celui qui a donné le parler en langues aux disciples le jour de la pentecôte est aussi celui qui veut leur donner des mots oints de puissance pour prêcher la Parole de Dieu dans leur propre langue comme cela a été le cas pour Pierre !

Richard Foster dans son livre sur la prière écrit : 'Unction is the Divine in preaching !' 'L'onction c'est la présence du divin dans la prédication'. Quand cette présence n'est pas là les gens s'ennuient et leurs vies n'est pas impactée !

Et le fameux prêcheur François d' Assise disait " l'onction dans la prédication est le fruit de la prière, de beaucoup de prière ! "