formation-doctrinale-le-bapteme-d-eau

Formation doctrinale : le baptême d'eau

C'est ici l'étape 35 de notre parcours de formation

A. Un commandement

Matthieu 28.19 : ' Allez donc auprès des hommes de toutes les nations et faites d’eux mes disciples ; baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. '

Le baptême est donc une cérémonie importante et obligatoire instituée par Jésus lui-même.

B. Un commandement pour qui ?

1. Pour les disciples de Jésus

' Faites des disciples, baptisez-les ' : les = les disciples.

2. Pour ceux qui ont cru en Jésus-Christ

Actes 16.30-34 : ' Le gardien leur demanda : - Messieurs, que dois-je faire pour être sauvé ? Ils répondirent : - Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille. Et ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, à lui et à tous ceux qui étaient dans sa maison. Le gardien les prit avec lui à cette heure même de la nuit... Il fut aussitôt baptisé, ainsi que tous les siens... Cet homme et toute sa famille furent remplis de joie parce qu’il avait cru en Dieu. '

Avez-vous mis votre confiance en Jésus-Christ pour être sauvé ? Pouvez-vous, comme ce gardien, vous réjouir d’avoir cru en Dieu ? Si oui, alors le baptême est pour vous !

Le baptême est un commandement pour tous les croyants. Tel est l’ordre du Seigneur, telle était aussi la pratique de l’Eglise primitive.

Remarques :

Dans le Nouveau Testament le baptême faisait partie de la conversion

' Quand ils entendirent cette parole, ils furent profondément bouleversés. Ils demandèrent à Pierre et aux autres apôtres : -Frères, que devons-nous faire ? Pierre leur répondit : - Changez de comportement et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus-Christ, pour que vos péchés vous soient pardonnés ' Actes des Apôtres 2.37-38)

' Il fut aussitôt baptisé, ainsi que tous les siens ' Actes des Apôtres 16.33

' Cette eau était une image du baptême qui vous sauve maintenant : celui-ci ne consiste pas à laver les impuretés du corps, mais à demander à Dieu une conscience pure ' 1 Pierre 3.21.

Aujourd’hui, il y a souvent un long intervalle entre la conversion et le baptême. Le baptême n’est plus la foi qui reçoit la grâce mais l’expression de la foi qui a reçu la grâce !

Dans le NT nous ne trouvons aucun cas explicite de baptême de nourrisson

Le baptême des nourrissons est cependant une pratique attestée très tôt dans l’histoire de l’Eglise.

C. Que veut dire baptiser ? Comment se passe un baptême ?

Baptiser veut dire immerger, plonger

La personne qui accepte Jésus comme son Sauveur et Seigneur est plongée, immergée dans l’eau.

Actes 8.38 : ' Philippe et le fonctionnaire descendirent tous deux dans l’eau, et Philippe le baptisa. '

Le baptême se faisait généralement dans une piscine, un cours d’eau, la mer, un lac... Pour des raisons pratiques, on a construit par la suite des baptistères.

Avant d’être baptisé, le candidat est invité à témoigner de sa foi : Actes 8.36-37 : ...' Qu’est-ce-qui empêche que je sois baptisé ? Philippe lui dit : - Si tu crois de tout ton cœur, tu peux être baptisé. Et l’homme répondit : - Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu. ' C’est après avoir témoigné de sa foi que cet homme fut baptisé.

Le baptême est administré au nom du Seigneur Jésus

Actes 19.5 : ' Après avoir entendu ces mots, ils se firent baptiser au nom du Seigneur Jésus. '

Au nom de la trinité

Matthieu 28.19 : ' Baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. '

D. Ce que le baptême n’est pas

Le baptême en lui-même n’est pas une cérémonie qui sauve !

C’est la foi seule qui sauve :

Actes 16.31 : ' Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé. '

Éphésiens 2.8 : ' C’est par la grâce de Dieu que vous avez été sauvés, au moyen de la foi. '

Le brigand sur la croix ne fut pas baptisé, pourtant il fut sauvé.

Le baptême ne nous lave pas non plus de nos péchés, de nos impuretés !

C’est le sang de Jésus qui nous lave :

Hébreux 9.22 : ' Selon la loi, presque tout est purifié avec du sang, et les péchés ne sont pardonnés que si du sang est répandu. '

Éphésiens 1.7 : ' Par le sacrifice du Christ, nous sommes délivrés du mal et nos péchés sont pardonnés. '

Apocalypse 1.5 : ' Le Christ nous aime, il nous a délivrés de nos péchés par sa mort. '

E. Ce que le baptême est

1. Il exprime la repentance

Romains 6.4 : ' Par le baptême nous avons été enterrés avec Jésus pour être morts avec lui. '

Le baptême est d’abord une cérémonie d’enterrement : on enterre notre ancienne manière de vivre, notre vieille nature rebelle à Dieu. On renonce au péché et au diable.

1 Corinthiens 6.9-11 : ' Vous savez sûrement que ceux qui font le mal n’auront pas de place dans le Royaume de Dieu. Ne vous y trompez pas : les gens immoraux, adorateurs d’idoles, adultères, pédérastes, voleurs, envieux, ivrognes, calomniateurs ou malhonnêtes, n’auront pas de place dans le Royaume de Dieu. Voilà ce qu’étaient certains d’entre vous. Mais vous avez été purifiés du péché, vous avez été mis à part pour être à Dieu, vous avez été rendus justes devant Dieu au nom du Seigneur Jésus-Christ et par l’Esprit de notre Dieu. '

2. Il exprime la Nouvelle Naissance

Colossiens 2.12 : ' En effet, quand vous avez été baptisés, vous avez été enterrés avec le Christ, et vous êtes aussi ressuscités avec lui. '

2 Corinthiens 5.17 : ' Dès que quelqu’un est uni au Christ, il est un être nouveau : ce qui est ancien a disparu. '

3. Il exprime un engagement

Tout comme le fiancé dit « Oui » devant monsieur le maire le jour de son mariage, le baptisé dit « Oui » publiquement et officiellement à Dieu le jour de son baptême.

1 Pierre 3.21 : ' Le baptême ne consiste pas à laver les impuretés du corps, mais à s’engager envers Dieu avec une conscience pure.' (version la Bible du Semeur)

Conclusion

La repentance sans baptême, c’est une mort spirituelle par laquelle il n’y a pas eu de « cérémonie d’enterrement ». La nouvelle naissance sans baptême, c’est une nouvelle vie « sans anniversaire ». L’engagement sans baptême, c’est un oui à Dieu sans « signature de registre ». Le plan parfait de Dieu, c’est que la conversion trouve son achèvement et son expression dans le baptême d’eau administré au nom du Seigneur et conformément à son commandement.