formation-doctrinale-le-saint-esprit-et-les-croyants

Formation doctrinale : le Saint-Esprit et les croyants

C'est ici l'étape 33 de notre parcours de formation

Introduction

On appelle rédemption objective ce que Dieu a fait pour nous en Jésus-Christ. On appelle rédemption subjective ce que Dieu fait en nous par le Saint-Esprit. La rédemption objective, c’est la mission du Fils ; la rédemption subjective, c’est la mission du Saint-Esprit.

Le Saint-Esprit est l’agent divin qui prend ce qui a été accompli pour nous à la croix et le fait entrer dans notre expérience.

Jésus est parti mais nous ne sommes pas orphelins : le Saint-Esprit nous a été donné ! Jean 14.18 : 'Je ne vous laisserai pas seuls ; je reviendrai vers vous. '

A. La personne du Saint-Esprit

Le Saint-Esprit est une personne divine (voir formation doctrinale : Dieu). Il n’est pas un liquide, une énergie, une influence impersonnelle...

B. La venue du Saint-Esprit

Tout comme le Père et le Fils, le Saint-Esprit existe depuis toujours. Il était là quand Dieu a fait la création : Genèse 1.2 : ' La terre était comme un grand vide, l’obscurité couvrait l’océan primitif, et le souffle de Dieu agitait la surface de l’eau. ' Il était là depuis Adam jusqu’à la venue de Jésus. L’Ancien Testament nous relate son action.

Toutefois, si le Saint-Esprit était déjà actif sur terre avant la glorification de Jésus (le déjà !), il n’était pas encore abondamment répandu : Jean 7.39 : ' Jésus parlait de l’Esprit Saint que ceux qui croyaient en lui allaient recevoir. A ce moment-là, l’Esprit n’avait pas encore été donné, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié.' (le pas encore !)

Promise par les prophètes, annoncée par Jésus (Jean 16.7), l’effusion du Saint-Esprit a eu lieu le jour de la Pentecôte : Actes 2.16-17 : ' Mais maintenant se réalise ce que le prophète Joël a annoncé : « Voici ce qui arrivera dans les derniers jours, dit Dieu : Je répandrai de mon Esprit sur tout être humain ; vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions et vos vieillards des rêves. '

Ce don du Saint-Esprit le jour de la Pentecôte est une des clés de voûte, avec la croix et la résurrection de Jésus, de l’édifice chrétien. C’est là un événement historique décisif ! La Pentecôte marque l’ouverture des temps messianiques appelé aussi temps de l’Esprit. Cette ouverture s’est déroulée en 3 étapes :

1. Il y a eu la Pentecôte pour les Juifs racontée en Actes 2

Actes 2.4 : ' Ils furent tous remplis du Saint-Esprit et se mirent à parler en d’autres langues, selon ce que l’Esprit leur donnait d’exprimer. '

2. Il y a eu la Pentecôte pour les Samaritains racontée en Actes 8

Actes 8.14-17 : Les Apôtres qui étaient à Jérusalem apprirent que les habitants de la Samarie avaient reçu la parole de Dieu ; ils leur envoyèrent alors Pierre et Jean. Quand ceux-ci arrivèrent en Samarie, ils prièrent pour les croyants afin qu’ils reçoivent le Saint-Esprit. Car le Saint-Esprit n’était encore descendu sur aucun d’eux ; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. Alors Pierre et Jean posèrent les mains sur eux et ils reçurent le Saint-Esprit.

3. Il y a eu la Pentecôte pour les païens racontée en Actes 10 :

Actes 10.44-46 : ' Pendant que Pierre parlait encore, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient son discours. Les chrétiens d’origine juive qui étaient venus avec Pierre furent très étonnés de ce que le Saint-Esprit donné par Dieu se répande aussi sur des hommes non-juifs. En effet, il les entendaient parler en des langues inconnues et louer la grandeur de Dieu. '

Pour chacune de ces trois « cérémonies d’ouverture », c’est l’apôtre Pierre qui préside ! Ne serait-ce pas là un accomplissement de la prophétie faite à son sujet ? Matthieu 16.19 : ' Je te donnerai les clés du Royaume des cieux... '

La bénédiction de la Pentecôte est désormais ouverte à tous les hommes, de tous les temps : Actes 2.39 : ' Car la promesse de Dieu a été faite pour vous et vos enfants, ainsi que pour tous ceux qui vivent au loin, tous ceux que le Seigneur notre Dieu appellera. '

Plusieurs indices bibliques semblent suggérer que dans les « derniers jours » on assistera à une intensification de cette bénédiction de la Pentecôte. A ce don du Saint-Esprit se rattache plusieurs bénédictions.

C. Le baptême de régénération

Quand quelqu’un se tourne vers le Christ, il est comme plongé dans un bain qui le purifie et le régénère :

Jean 13.10 : ' Jésus lui dit : - Celui qui a pris un bain n’a pas besoin de se laver, sinon les pieds, car il est entièrement propre. Vous êtes propres, vous, mais pas tous cependant. '

Tite 3.5 : ' Il nous a sauvés, non point parce que nous aurions accompli des oeuvres justes, mais parce qu’il a eu pitié de nous. Il nous a sauvés par le bain au travers duquel le Saint-Esprit nous accorde la nouvelle naissance et la vie nouvelle. '

Ce baptême spirituel correspond à l’expérience de la nouvelle naissance

Jean 3.6-8 : ' Ce qui naît d’un père humain est humain ; ce qui naît de l’Esprit Saint est esprit. Ne sois pas étonné parce que je t’ai dit : « Vous devez tous naître de nouveau. » Le vent souffle où il veut ; tu entends le bruit qu’il fait, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. Voilà ce qui se passe pour tout homme qui naît de l’Esprit Saint. '

Ce baptême nous fait devenir membre du corps de Christ

1 Corinthiens 12.13 : ' Et nous tous, les Juifs ou les non-Juifs, les esclaves ou les hommes libres, nous avons été baptisés pour former un seul corps par le même Esprit Saint... '

Toute personne qui a reçu le Christ a obligatoirement reçu aussi son Esprit :

Romains 8.9 : ' Mais vous, vous ne vivez pas selon votre propre nature ; vous vivez selon l’Esprit Saint, puisque l’Esprit de Dieu habite en vous. Celui qui n’a pas l’Esprit du Christ ne lui appartient pas. '

Galates 3.1-2 : ' O Galates insensés ! Qui vous a ensorcelés ? Pourtant, vous avez eu devant les yeux la claire présentation de la mort de Jésus-Christ sur la croix. Je désire que vous répondiez à cette seule question : avez-vous reçu l’Esprit de Dieu parce que vous avez accompli ce que la loi ordonne ou parce que vous avez entendu et cru la Bonne Nouvelle ? '

1 Corinthiens 3.16 : ' Vous savez sûrement que vous êtes le temple de Dieu et que l’Esprit de Dieu habite en vous. '

Cette réception du Saint-Esprit n’est pas forcément perceptible par nos sens

Mais elle se vérifie par les fruits qui en découlent : Galates 5.22-23 : ' Mais ce que l’Esprit Saint produit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la fidélité, la douceur et la maîtrise de soi. '

En venant faire sa demeure en nous, l’Esprit Saint apporte avec lui le salut

Ce salut que Jésus-Christ nous a acquis à la croix : 1 Corinthiens 6.9-11 : ' Vous savez sûrement que ceux qui font le mal n’auront pas de place dans le Royaume de Dieu. Ne vous y trompez pas : les gens immoraux, adorateurs d’idoles, adultères, pédérastes, voleurs, envieux, ivrognes, calomniateurs ou malhonnêtes, n’auront pas de place dans le Royaume de Dieu. Voilà ce qu’étaient certains d’entre vous. Mais vous avez été purifiés du péché, vous avez été mis à part pour être à Dieu, vous avez été rendus justes devant Dieu au nom du Seigneur Jésus-Christ et par l’Esprit de notre Dieu. '

Les changements que nous expérimentons quand nous nous convertissons au Christ sont l’oeuvre de l’Esprit Saint en nous : 2 Corinthiens 5.17 : ' Dès que quelqu’un est uni au Christ, il est un être nouveau : ce qui est ancien a disparu, ce qui est nouveau est là. '

D. Le baptême du Saint-Esprit

Dans la terminologie pentecôtiste ou charismatique, l’expression « baptême du Saint-Esprit » est employée pour désigner l’expérience où un croyant né de nouveau est saisi par l’Esprit, rempli par l’Esprit (pimplemi), revêtu par l’Esprit d’une onction de puissance, équipé par l’Esprit de charismes... Ce baptême est souvent perceptible par nos sens et s’accompagne souvent de manifestations surnaturelles (parler en langues, prophéties...).

Il peut coïncider avec notre conversion ou s’en éloigner dans le temps. Pour Corneille et sa maisonnée, tout s’est passé dans la foulée (cf. Actes 10). Pour les croyants de Samarie, c’est venu quelques temps après (cf. Actes 8).

Cette expérience du baptême dans le Saint-Esprit nous ouvre aux dimensions de puissance et de miraculeux inclus dans le don de Dieu à la Pentecôte. Négliger ces dimensions, c’est éteindre l’Esprit. Pour approfondir cet enseignement sur le baptême du Saint-Esprit se reporter à l'étape 6 de cette formation intitulée ' la communion avec le saint-Esprit '

Remarque : En général, cette expression « baptême du Saint-Esprit » est réservée pour la première expérience significative qu’un croyant fait de la présence et de la puissance du Saint-Esprit. D’autres expériences similaires peuvent toutefois se produire tout au long de notre cheminement avec Dieu.

E. Une vie remplie de l’Esprit

L’Ecriture nous invite à être rempli de l'Esprit de Jésus

Jean 16.13-14 : Jésus déclare ' Quand viendra l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité. Il ne parlera pas avec sa seule autorité, mais il dira tout ce qu’il aura entendu et vous annoncera ce qui doit arriver. Il révélera ma gloire, car il recevra de ce qui est à moi et vous l’annoncera.'

1 Corinthiens 12.3 : ' Personne ne peut déclarer : « Jésus est le Seigneur ! », s’il n’est pas guidé par le Saint-Esprit. '

Éphésiens 5.18 : ' Ne vous enivrez pas de vin : cela ne peut que vous amener à vivre dans le désordre ; mais soyez remplis de l’Esprit Saint. ' (pleroo)

Le Saint-Esprit est aussi celui qui nous fait grandir en Christ

Il nous inspire et nous soutient dans la pratique d œuvres bonnes : Éphésiens 2.10 : ' Car c’est Dieu qui nous a formés ; il nous a créés, dans notre union avec Jésus-Christ, pour que nous menions une vie riche en œuvres bonnes, ces œuvres qu’il a préparées d’avance afin que nous les pratiquions.'

Le Saint-Esprit est aussi celui qui nous équipe pour le service

1 Corinthiens 12.4 : ' Il y a diverses sortes de dons spirituels, mais c’est le même Esprit qui les accorde. '

Actes 1.8 : ' Mais vous recevrez une force quand le Saint-Esprit descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins, vous parlerez de moi à Jérusalem, dans toute la région de Judée et de Samarie, et jusqu’au bout du monde. '

Une vie chrétienne fructueuse est une vie qui se soumet à l’Esprit

Galates 5.16 : ' Voici donc ce que j’ai à vous dire : laissez le Saint-Esprit diriger votre vie. '

Galates 5.25 : ' L’Esprit nous a donné la vie ; il faut donc aussi qu’il dirige notre conduite. '

Il s’agit de capituler, d’accepter de se laisser « monter » !

F. Le péché contre le Saint-Esprit

Matthieu 12.31 : ' C’est pourquoi, je vous le déclare : les hommes pourront être pardonnés pour tout péché et pour toute insulte qu’ils prononcent ; mais celui qui insulte le Saint-Esprit ne recevra pas de pardon. '

Le péché contre le Saint-Esprit, péché pour lequel il n’y a pas de pardon, c’est le péché d’incrédulité poussé à son extrême. Les pharisiens, bien qu’au bénéfice de multiples témoignages rendu par l’Esprit à Jésus, ont délibérément refusé ces témoignages, les attribuant au diable lui-même : Matthieu 12.24 : ' Mais quand les Pharisiens les entendirent, ils déclarèrent : - Cet homme ne chasse les esprits mauvais que parce que Béelzébul, leur chef, lui en donne le pouvoir ! '

En refusant le témoignage du Saint-Esprit, les Pharisiens ont refusé par la même le salut ! Refuser le témoignage du Saint-Esprit c'est refuser Jésus : Jean 16.14 : ' Le Saint-Esprit révélera ma gloire, car il recevra de ce qui est à moi et vous l’annoncera. '

Conclusion

Le ministère de l’Esprit Saint pour nous et en nous ne nous soustrait pas à nos responsabilités, bien au contraire !

Il nous faut nous repentir, accueillir le Christ, croire en lui

Jean 1.12 : 'Cependant, quelques-uns l’ont reçu et ont cru en lui ; il leur a donné le droit de devenir enfants de Dieu. '

Jean 3.36 : ' Celui qui croit au Fils à la vie éternelle ; celui qui désobéit au Fils n’aura pas cette vie, mais il reste exposé à la colère de Dieu. '

Actes 10.43 : ' Tous les prophètes ont parlé de lui, en disant que tout homme qui croit en lui reçoit le pardon de ses péchés par le pouvoir de son nom. '

Il faut demander à l’Esprit de nous remplir, de nous équiper

Luc : 11.10, 13 : ' Car tout homme qui demande reçoit, celui qui cherche trouve et l’on ouvre la porte à celui qui frappe. Tout mauvais que vous êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants. A combien plus forte raison, donc, le Père qui est au ciel donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent ! '

1 Corinthiens 12.31 : ' Ainsi, désirez les dons les plus importants. '

1 Corinthiens 14.1 : ' Cherchez donc avant tout à recevoir l’amour. Désirez aussi les dons spirituels, surtout celui de transmettre des messages reçus de Dieu. '

Il ne faut pas éteindre l’Esprit, l’attrister

Éphésiens 4.30 : ' N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu. '

Matthieu 26.41 : ' Restez éveillés et priez pour ne pas tomber dans la tentation. L’esprit de l’homme est plein de bonne volonté, mais son corps est faible. '

Il nous faut faire fructifier ce que nous avons reçu

1 Pierre 4.10 : ' Que chacun de vous, comme un bon administrateur des divers dons de Dieu, utilise pour le bien des autres le don particulier qu’il a reçu de Dieu. '

Il nous faut rechercher la sanctification

1 Thessaloniciens 4.3 : ' Voici ce que Dieu veut : c’est que vous soyez saints et que vous gardiez l’immoralité. '

Il ne faut pas donner d’accès (topos) au diable !

Éphésiens 4.27 : ' Ne donnez pas au diable l’occasion de vous dominer. '

Il nous faut tenir bon

Marc 13.13 : ' Tout le monde vous haïra à cause de moi. Mais celui qui tiendra bon jusqu’à la fin sera sauvé. '