les-paroles

Les paroles

Cette formation constitue l'étape 17 de notre parcours de formation

Nous avons vu le principe de ' l’alignement ' et de la ' consécration' dans les 2 enseignements précédents maintenant nous allons parler de la puissance des mots, comment ils peuvent libérer la puissance de Dieu dans notre vie ou au contraire faire avancer le monde des ténèbres.

Dieu parle

Dieu, notre créateur parle. Ce n’est pas un Dieu muet. Sa parole est puissante, elle est créatrice : Genèse. 1 :3 : « Dieu dit alors : - Que la lumière soit ! Et la lumière fut. », Hébreux. 11 :3 : « Ce monde a été formé par la Parole de Dieu. »

Dieu a utilisé la parole pour créer mais aussi pour communiquer avec l’homme, pour exprimer sa volonté, pour faire avancer le Royaume de lumière : ' A bien des reprises et de bien des manières, Dieu a parlé autrefois à nos ancêtres par les prophètes. Et maintenant, dans ces jours qui sont les derniers, c’est par son Fils qu’il nous a parlé ' Hébreux 1:5

Jésus, le fils de Dieu parle

Jésus a aussi utilisé la parole pour faire avancer le royaume de la lumière, à travers tous les enseignements qu’il a donnés. Actes. 1 :1 ' Dans mon premier livre j'ai raconté tout ce que Jésus a fait et enseigné dès le début '

L’Eglise doit elle aussi parler

Dieu invite son église à proclamer sa Parole pour que le Royaume de Dieu avance. Mais elle ne doit pas dire n’importe quoi n’importe comment. Voici une citation du célèbre pasteur coréen Yonggi Cho :

« Dieu a parlé, et le monde entier a été créé. Votre parole est la matière dont l’Esprit se sert pour créer. C’est pourquoi vous devez parler, c’est très important. L’Eglise d’aujourd’hui a oublié l’art de donner des ordres. Les chrétiens deviennent des mendiants perpétuels. Nous ne faisons, en effet, que mendier. Sur le rivage de la mer rouge, Moïse a mendié : « Oh Dieu, aide-nous ! Les Egyptiens arrivent. » Dieu l’a repris et lui a dit : « Moïse, pourquoi cries-tu vers moi ? Donne tes ordres, et la mer Rouge s’ouvrira. ». Il est des moments où il convient de prier, mais il en est d’autres où il faut donner des ordres. Lorsque vous êtes dans votre chambre, il convient de prier, mais lorsque vous allez sur le champ de bataille, vous devez prononcer des paroles créatrices. Quand on lit le récit de la vie de Jésus-Christ, on se rend compte qu’il donnait toujours des ordres. Il priait toute la nuit, puis allait au front et commandait aux gens d’être guéris. Il commandait au diable de sortir. Il ordonnait à la mer de se calmer. Quant à Ses disciples, ils ont fait exactement la même chose. Pierre a ordonné au mendiant : « Je n’ai ni argent, ni or ; mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche ! » tiré du livre ' La quatrième dimension ' de Yonggi Cho, pp. 29 et 30

Comment l’Eglise est-elle appelée à parler ?

- On est appelé à redire l’enseignement, les paroles que le Seigneur nous a laissées, ses promesses

- On est appelé à raconter ses merveilles, témoigner

- On peut, à travers la prophétie, proclamer les paroles que Dieu a mises sur notre cœur

- Quand on parle, on doit le faire au Nom de Jésus, avec son autorité et sa puissance

Satan parle aussi

Satan se parle à lui-même : sa chute a été précédée par des paroles qu’il s’est dit en lui-même : Es. 14 :12-14 ' Te voilà tombé du haut des cieux, toi l'astre brillant du matin ! Te voilà jeté à terre, toi qui as vaincu des peuples ! 13 Tu te disais : “Je monterai jusque dans les cieux, je hisserai mon trône plus haut que les étoiles de Dieu, je siégerai sur la montagne là où les dieux tiennent leur conseil, à l'extrême nord. 14 Je monterai au sommet des nuages, je serai l'égal du Dieu très-haut. '

Satan utilise les paroles pour faire avancer le Royaume des ténèbres en diffusant le mensonge. Il est appelé dans la Bible « le père du mensonge ». Il essaie d’influencer nos pensées et nous répétons souvent ses âneries comme un perroquet.

L’être humain parle

Par ses paroles il a la capacité de faire avancer le royaume de la lumière ou le royaume des ténèbres. « Bénissez et ne maudissez pas ! ». « La vie et la mort sont au pouvoir de la langue. » Pro. 18 :21

Voici un témoignage du pasteur Yongi Cho : « Un matin, je prenais mon petit déjeuner en compagnie de l’un des plus grands neurochirurgiens de Corée. Il me parlait de certaines découvertes médicales récentes sur la façon dont opère le cerveau. Il m’a demandé : « Dr Cho, savez-vous que le siège de la parole, qui se trouve dans le cerveau, règne sur tous les autres nerfs ? Je me suis alors mis à rire et je lui ai dit : « Cela fait longtemps que je le sais… » Je lui ai dit que je l’avais appris du Dr Jacques… « Jacques explique dans les premiers versets l’activité et l’importance de la langue et du siège de la parole… » « La langue est le plus petit membre de notre corps, mais elle peut le contrôler entièrement. » tiré du livre ' La quatrième dimension ' de Yonggi Cho pp. 58,59

Choisissez d’utiliser votre bouche pour bénir

Pour délier les opprimés, encourager, louer, adorer, remercier, apporter la gloire, témoigner. « La langue des sages apporte la guérison. » Proverbes 12 :18, « La bouche des hommes droits les délivre. » Proverbes 12 :6

Dîtes des paroles justes sur vous, sur Dieu, sur les autres. Je veux être une personne qui bénit, qui apporte des paroles de Grâce :

- Je veux bénir mon Seigneur : « Mon âme bénis l’Eternel ».

- Je veux me bénir : « Je suis précieuse. » « Je suis une créature merveilleuse. »

- Je veux bénir les autres dans leurs émotions, leurs finances, leur corps leur mental…

N’utilisez pas votre bouche pour maudire

Car nos paroles ont le pouvoir de nous enlacer, de faire de nous et des autres autour de nous des esclaves.

On peut se maudire soi-même

Une chrétienne avait l'habitude de dire « Je préfère être déprimée que grosse. » Rien d’étonnant que cette personne a été pendant des années sous le joug de la dépression et suicidaire ! Par ses paroles, elle avait donné un droit légal à satan de la tourmenter. Autre exemple : « Je préfère avoir une carrière que d’avoir des enfants ! » c'est une invitation directe à la stérilité !

Voici le témoignage de Rita Goudet : « J’ai eu la conviction ferme que je devais retourner à l’île de la Réunion pour témoigner à mes compatriotes de ma vie transformée par la puissance de l’amour de Dieu. Le désir au fond du cœur ne suffit pas. J’avais beau faire, j’étais convaincue qu’il ne se réaliserait jamais, tant les obstacles étaient grands et les portes fermées. Ce n’est qu’en progressant, au fil des années, dans la connaissance de la Parole de Dieu, que j’ai peu à peu compris le pourquoi de ce verrouillage. En effet, la Bible affirme que par notre bouche nous prononçons la bénédiction ou la malédiction. En fait, nos paroles négatives nous lient. En proclamant avec force, trente ans plus tôt : « Je ne reviendrai JAMAIS ! », j’avais, sans le savoir, verrouillé la porte d’un retour possible à la Réunion. J’ai compris que le pouvoir de nos paroles peut attirer la mort, la destruction, la stérilité et des liens, lorsqu’elles sont utilisées par le royaume des ténèbres. Il n’est donc pas étonnant que la Bible fasse souvent référence à nos paroles comme armes de combat. Nombreux sont les versets bibliques qui parlent du pouvoir positif ou négatif de nos paroles : « Tu es lié par les paroles de ta bouche » (Proverbes 6:2). Ou encore : « La vie et la mort sont au pouvoir de la langue. » Proverbes 18 :21). En octobre 2000, nous avons eu l’opportunité de participer à un rassemblement chrétien à Gouarec, en Bretagne… Pendant le temps de prière qui suivit l’exposé, Pierre Beumier eut cette parole de connaissance : « Il y a dans l’assemblée une femme qui s’est mise sous un interdit, elle a verrouillé sa vie par un : « JAMAIS »… Il a brisé, par la puissance du nom de Jésus, cette malédiction, ce JAMAIS qui me liait et stérilisait toute tentative de retourner à la réunion… » Extrait du livre de Rita et Jean-Claude Goudet ' Il sera toujours là ' pp. 11-13)

On peut aussi maudire les autres par nos paroles

« Il casse tout ce qu’il touche ! » ; « Il est nul ! » « Tu es un bon à rien ! » « Tu es paresseux comme ton père ! » « Je ne te ferai jamais confiance ! » « Cette Eglise va fermer ses portes. » Un jour je priais pour une personne très déprimée. A peine ai-je fini qu’elle me dit : « Oui, mais ça va être long ! »

On peut lier nos enfants, notre conjoint, nos élèves… de cette façon. Il nous faut veiller sur nos paroles, les « filtrer ». La sagesse populaire nous dit qu’il vaut mieux tourner notre langue 7 fois dans notre bouche avant de dire quelque chose ! Ces paroles viennent-elles de l’enfer ? Viennent-elles de moi ? Si oui, il me faut les tester. Viennent-elles de Dieu. Si oui, alors il me faut parler !

Comment être délivré des malédictions ?

L’ennemi guettent quand quelqu’un prononce des paroles négatives car il cherche à harponner les personnes, mettre un hameçon dans leur âme pour les tenir, les manipuler et pour placer ses démons.

Apprenons d’abord à refuser les paroles négatives

Toutes celles qui nous sont adressées : « I break this word », ' je brise ces paroles au nom de Jésus '

Apprenons à nous délier

- Voici la Bonne Nouvelle

Si nous sommes liés, harponnés, la Bonne Nouvelle, c’est que nous avons le pouvoir de nous délier, de briser au Nom de Jésus la malédiction que l’on s’est lancée à soi-même et ou que les autres nous ont lancée ceci en vertu de la mort de Jésus sur la croix.

- Les quatre étapes pour briser cette malédiction

1. se repentir devant Dieu ou devant la personne que l’on a maudite (« Je vais te tuer ! »)

2. Renoncer au diable, à l’accès qu’on lui a donné pour nous lier

3. Briser au nom de Jésus, avec son autorité toute malédiction

4. Prier pour la délivrance d’un mauvais esprit.

Exemple de la femme dépressive

Celle qui avait dit ' je préfère être dépressive que grosse ' : après avoir été délivrée de cette malédiction, elle a fréquenté et s’est mariée. Mais elle ne pouvait pas avoir d’enfant. Elle a essayé la chirurgie, les médicaments… Un jour, le St Esprit a révélé qu’elle avait une autre malédiction. Etant la première de 9 enfants, elle avait considéré la venue d’un enfant comme :

* moins d’argent dans le foyer pour la nourriture, les loisirs

* moins d’attention des parents

* babysitter pour les frères et sœurs

Elle s'était donc dit ' je n'aurais jamais d'enfants '. Il a fallu briser aussi cette malédiction, prier pour sa délivrance contre un esprit de stérilité et elle a pu enfanter.

Attention

Beaucoup de gens veulent que l’on chasse les démons mais ils ne veulent pas vivre dans l’Esprit, dans la consécration, briser les malédictions… Alors la délivrance ne dure pas : le démon part et puis il revient ! D’où l’importance de ces trois disciplines : Alignement, Consécration, Paroles de bénédiction

Prière

« Seigneur montre moi les paroles de malédiction

- que j’ai dites sur moi, sur mon conjoint, sur ma sœur, mes enfants, mon patron… les paroles que les autres ont dites sur moi, que j’ai acceptées, que j’ai crues. Je renonce à ces paroles…

- Je pardonne à…. Je te demande pardon pour… Je renonce à ces paroles… Je les brise au Nom de Jésus… »