le-rejet

Le rejet

Cette formation constitue l'étape 20 de notre parcours de formation

L’EXPULSION DU REJET

« Secoue donc ta poussière, relève-toi… Délivre-toi des chaînes qui enserrent ton cou » Esaïe 52:2. Dans la délivrance il ne s'agit pas d'être passif mais déterminé à être libre et cela requiert notre participation active !

Esaïe 61:1 « l’Esprit du Seigneur est sur moi et il m’a oint pour… délivrer les captifs » . Cette mission de Jésus nous devons la continuer sur terre jusqu'à son retour

L'aspect psychologique du rejet

Nous avons tous connu à un degré plus ou moins fort le sentiment d’être rejeté et notre vie en a été affectée. Ce problème n’est pas seulement d’ordre spirituel mais aussi psychologique. Dans cet enseignement nous allons considérer le côté spirituel du rejet, c’est à dire comment nous débarrasser des esprits mauvais qui y sont rattachés. En effet, le diable rôde comme un lion pour chercher une proie à dévorer (1 Pierre 5 :8-9); il est là tapi, aux aguets. Une des façons magistrales pour nous attraper est de nous faire croire que nous ne sommes pas aimés, que nous sommes rejetés par les autres et par Dieu lui-même.

HISTOIRES VÉCUES

Chacun aurait une histoire à raconter comment il s’est senti rejeté, trahi, à un moment de sa vie.

- Voici l’histoire d’un homme qui s’est débattu longtemps avec un esprit de rejet : quand il était enfant, son père l’a envoyé sur le toit ramasser un jouet. Alors qu’il était sur le point de redescendre, son papa lui a dit : « n’aie pas peur, saute, je vais te rattraper ! » Le garçon a hésité et il a sauté. Mais à ce moment-là son père s’est reculé et le petit s’est rétamé sur le sol, le nez ensanglanté. C’est alors que son père lui a dit : « Voici la première leçon de vie que je veux te donner : ne fais confiance en personne ! Ni aux hommes, ni à Dieu! »

- Voici l'histoire d'une femme qui a vécu 25 ans avec un homme et qui apprend que celui-ci la trompe depuis quelques années, va-t-elle pouvoir faire à nouveau confiance à un homme, à Dieu ?

- Voici l'histoire d'une jeune femme qui s’est mariée à un homme alcoolique, qui boit l’argent du foyer, qui bat sa femme. Or, elle a déjà 2 bébés à nourrir ! Un jour, cet homme la viole en lui mettant le couteau sous la gorge. Elle crie : « Je te hais, je me hais, je hais DIEU. » Elle tombe enceinte et elle se met à haïr cet enfant. On s’aperçoit que le bébé a la polio, qu’il sera handicapé et ne marchera jamais. Le mari quitte alors définitivement sa femme, la laissant seule avec 3 bébés dont un est handicapé ! Ce dernier a grandi avec le sentiment : « Je suis celui qui a détruit la famille ; je suis responsable ! » Cet enfant que Dieu a guéri miraculeusement alors que sa mère regardait une émission chrétienne à la télévision (parole prophétique) , a grandi avec l’esprit de rejet. Quand il a rencontré Jésus, Jésus a détruit l’œuvre du diable dans sa vie. C’est ce pasteur qui a mis sur pied les séminaires de délivrance 'Le Torrent Qui Purifie'

Notre vécu de rejet peut ouvrir la voie à un esprit de rejet

Cet esprit de rejet infeste notre âme et nous amène toutes sortes de maladies physiques, psychiques et spirituelles. Le travail de sabotage de cet esprit est de nous ressasser les oreilles avec ses mensonges : « Personne ne t’aime ! » ; « Personne ne s’occupe de toi ! » ; « Personne ne te parle, ne s’adresse à toi… » ; « Tu n’es pas intéressant et puis tu es moche… ». Son travail est de nous voler l’amour de Dieu.

Le rejet c'est de se sentir refusé, repoussé. On ne se sent pas aimé, accepté... du coup on ne s'aime pas, ça nous est difficile de recevoir l'amour et de le donner !

LE ROYAUME DE DIEU EST UN ROYAUME D’AMOUR

Nous avons besoin d’aimer et d’être aimé ; d’être accepté et non rejeté ; de recevoir l’attention des autres : nous avons été créés ainsi, à l’image de Dieu car 'Dieu est amour '(1 Jean 4 :16) ; « Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné… » (Jean3 :16). C’est son essence même.

C’est quand nous sommes sécurisés dans l’amour de Dieu que nous pouvons être ce que nous sommes vraiment, ce que Dieu veut que nous soyons. Quand on se sent aimé, accepté, tel quel, on n’a pas besoin de chercher à être quelqu’un d’autre, à porter des masques…

Voici quelques versets clés à graver dans nos coeurs :

« Je t’ai choisi et non pas rejeté. » (Esaïe 41 :9)

« Même si les mères oubliaient leurs enfants, je ne t’oublierai pas. Voici : je t’ai gravée dans le creux de mes mains. » (Esaïe 49 :15,16)

LE ROYAUME DE SATAN EST UN ROYAUME SANS AMOUR

C’est un royaume de haine, de violence. Il n’y a pas d’amour du tout dans ce royaume. Satan nous hait.

Jean 8 :42,44 : « Si vraiment Dieu était votre Père, leur dit Jésus, vous m’aimeriez… Votre père, c’est le diable ». L’amour est ce qui sépare ces deux royaumes : celui de Dieu et du diable

Témoignage : un jour un démon ne veut pas partir. Pourtant le pasteur a de l’expérience ! On a à faire à un esprit de rejet. Ce pasteur entend alors le Saint Esprit lui dire : « Aime cette personne pour qui tu pries ». Une onction d’amour descend sur le pasteur qui prend la personne dans ses bras en lui disant des paroles merveilleuses : « Dieu a un plan pour ta vie » ; « Jésus est mort pour toi » ; « Tu es précieux à ses yeux »… En quelques secondes, la personne se met à trembler et le démon est parti. Il y a une puissance dans l’amour pour rendre libre les captifs ! « L’amour parfait chasse la crainte » dit la Bible mais pas seulement ! ! ! Il chasse aussi l’esprit de rejet et bien d’autres mauvais esprits.

COMMENT L’ESPRIT DE REJET VIENT S’AGRIPPER A NOS VIES

La Bible nous donne certains noms de mauvais esprits : esprit de crainte ( 2 Timothée 1:7) , de divination (Actes 16 :16), d'infirmité (Luc 13 :11), sourd et muet (Marc 9:25) … l’esprit de rejet n’est pas mentionné. Mais ce n’est pas parce qu’il n’est pas mentionné explicitement, qu’il n’existe pas ! La Bible n’est pas un manuel complet sur les œuvres de l’enfer !

PAR UNE MALÉDICTION FAMILIALE

Il y a des démons que l’on hérite comme une rivière de boue parce que nos ancêtres ont péché et ont accueilli des mauvais esprits. Nous devons choisir de lui faire barrage pour nous libérer et libérer notre descendance de cette malédiction familiale

PAR DES ÉVÉNEMENTS FAMILIAUX

- J’ai pu être abusé verbalement, physiquement, spirituellement...

- J’ai pu être rejeté quand on a appris ma conception, quand on a appris que j’étais une fille alors que mes parents voulaient un garçon et vice versa… On a parlé d’avortement ; on a tenté un avortement…

- « Je ne suis pas beau ; je me déteste » ; « Je voulais être une fille ! » « Je voulais être blanc ! »... du coup on ne s’accepte pas soi-même ; on se dénigre

- «Chez nous on est pauvre ; on peut pas se payer les habits de marque comme les autres ; je suis rejeté du groupe ; exclu . »

- Je suis un enfant adopté, donc quelque part, quelqu’un m’a rejeté !

PAR UN PÈRE DÉMISSIONNAIRE

Par un 'père démissionnaire' on entends un père toujours absent ; faible ; qui laisse tout le poids sur les épaules de sa femme. Qui ne prend pas ses responsabilités de chef de foyer ; de chef spirituel.

Rappelons-nous l'alignement voulu par Dieu dans la famille : – le père – la mère – les enfants. Si cet alignement n’est pas respecté, l’ennemi va trouver la faille pour attaquer ! la femme va devoir prendre les commandes – elle n’a pas le choix- mais ce n’est pas son rôle et elle va se tuer à la tâche et les enfants vont en pâtir.

COMMENT ON RÉAGIT FACE AU REJET

- colère

- rébellion

- pitié de soi

- insécurité

- repli sur soi

- dépression

On ajuste alors notre personnalité : on croit que l’on a de la valeur par ce que l’on fait, par le niveau de nos diplômes, par nos possessions matérielles, par ce que l’on laisse paraître, par nos titres (comtesse, femme de pasteur, gradé de la Légion d’Honneur ; champion de foot…). Comme on a besoin de cet amour, de cette acceptation, on va trouver n’importe quel moyen pour se l’attirer…

Le Perfectionnisme

Pour être accepté par ceux qu’on aime (comme les parents), on devient perfectionniste : « si je réussis, ils vont m’aimer enfin ! »

A l’école un garçon a travaillé dur pour ramener une bonne note à son père car il savait que c’est ainsi qu’il attirerait son attention sur lui et obtiendrait son amour. Quand finalement, il a ramené cette bonne note, il s’attendait à être félicité, accepté mais son père lui a retourné : « Ça devait être facile ! »

Etre trop gentil, trop bon... en faire de trop pour acheter l'affection !

La Convoitise matérielle

« Je suis important et les autres vont m’accepter si je suis bien habillé, si je roule dans une belle caisse… »

La Convoitise sexuelle

« Plus je sors avec des filles, plus je dois avoir de la valeur ! Je dois être une bombe ! J’ai de quoi parader devant les autres et en mettre plein la vue. Ça me donne mon mot à dire dans le groupe… »

L'Orgueil et la Vantardise

« T’as vu qui je suis ; tu ne peux pas être mieux que moi ! »

Le Contrôle et la Manipulation

Je deviens contrôlant et possessif : pour me protéger je contrôle les gens ; ainsi ils ne me feront pas de mal. Je vais manipuler ceux qui m’entourent

La Rébellion

Les gens sont faits pour l’amour ; quand ils ne le reçoivent pas, ils se rebellent même s’il s’agit d'enfreindre des règles de famille comme la pureté sexuelle jusqu’au mariage

HISTOIRE : une jeune ado de 13 ans se sent mal aimée. Un gars, un jour lui tient la main… elle se sent tout de suite mieux ! Puis il lui téléphone… le bien-être continue. Puis c’est la relation sexuelle, puis c’est le bébé : et là, c’est le REJET qui lui revient à la figure de plein fouet. Le père rejette le bébé ; les parents rejettent leur fille… Et la souffrance devient encore PLUS GRANDE qu'avant et le cercle vicieux va continuer car le bébé lui-même souffrira de rejet…

LA PEUR D’ETRE REJETÉ

Le rejet est comme un pieuvre à plusieurs tentacules. Il engendre d’abord la peur d’être rejeté. Celle-ci se manifeste de deux façons :

Soit je m'impose

Je fais mon numéro ; je monopolise la parole ; je laisse personne dire ce qu’il pense. Je m’impose par la sorcellerie : je fais appel à des sorciers qui jetteront des sorts pour que cette femme qui me rejette m’aime et vienne vers moi…

Soit je me met de côté

Je m’isole car je n’aime pas la manière dont je parle, dont je marche, mon look… Ce que je suis vraiment « le real me » ne me plaît pas.

LA PEUR D’ETRE REJETÉ ENGENDRE LE REJET DE SOI

Si les autres me rejettent c'est bien qu'il doit y avoir de bonnes raisons ! Je ne suis pas à la hauteur d'être aimé, je ne le mérite pas ! Alors je vais porter des masques pour cacher qui je suis vraiment : un masque pour l’école, pour les copains de l’église ; pour les parents… Je me mets à dénigrer ma personnalité, ma personne. Cela peut conduire à la dépression, à l’anorexie, à la gloutonnerie, au désespoir, au suicide même.

LE REJET DE SOI ENGENDRE LE REJET DES AUTRES

Si les autres me refusent l'amour pourquoi leur en donnerais-je ? Pourquoi se casser la tête et faire des efforts ils n'en valent pas la peine non plus ! On devient alors soupçonneux ; on cherche la petite bête chez les autres ; on se méfie ; on s’isole. Si un homme m’a fait du mal c’est que tous les hommes sont mauvais ! Si un pasteur m’a fait du mal c’est que tous les pasteurs sont mauvais ! Si un gitan m’a fait du mal, c’est que tous les gitans sont mauvais…

LE REJET DES AUTRES ENTRAÎNE LE DÉSIR D’ETRE REJETÉ

Ces personnes désirent être rejetées pour pouvoir vous dire combien, elles sont malheureuses car c’est le seul moment où elles ont l’occasion de recevoir un peu d’affection, d’intérêt… « Oh tu vas pas bien… Ne sois pas découragé… On est là ! ». C’est comme un enfant qui fait sans cesse des bêtises pour recevoir un peu d’attention

ABATTRE LA FORTERESSE DU REJET

A travers les générations, le démon du rejet a bâti une forteresse avec différents remparts et nous devons faire tomber ses murs.

Le diable ne se sent pas menacé par une église dont les membres sont manipulés par le rejet. Car pour faire fuir l’ennemi, il faut avoir la foi. Et pour avoir la foi, il faut connaître l’amour de Dieu pour nous. Pas juste le sentir mais en être rempli! Etre sécurisé dans l’amour de Dieu. Plus je connais l’amour de Dieu, plus ma foi grandira : si je crois que Dieu ne m’aime pas, pourquoi vais-je croire qu’il va faire des miracles et détruire en moi les œuvres du diable ? Parce que je sais que je sais que je sais que Dieu m’aime, je crois qu’il va prendre soin de moi, intervenir dans telle ou telle situation, me libérer…

Gal. 5.6 : ' ce qui importe, c'est la foi qui agit par l'amour. ' FC

PRIÈRE / AU DÉSIR D’ETRE REJETÉ

« Père, je me repens de tout désir d’être rejeté, de l’apitoiement sur moi-même, de l’esprit de martyr. Je renonce à ce esprit et je prophétise sa défaite dans ma vie. »

Chaque vide laissé par l’ennemi, le sang de Jésus va le remplir et le purifié.

PRIÈRE / REJET DES AUTRES

Cette muraille tombe facilement si l’on sait pardonner. Pardonner quelqu’un qui nous a fait du mal, ce n’est pas justifier son péché mais le remettre au juste juge.

Matthieu 18 :32-34 : nous raconte l'histoire d'un homme gracié par son maître qui refuse de faire grâce à son prochain ! Comme dans cette histoire le non pardon nous amène à de grands tourments

Apportez à Jésus les noms, les images, les souvenirs des personnes qui vous ont fait du mal et que vous devez pardonner (renoncer à la vengeance, à la haine, à l’amertume…)

« Père, dans le Nom de Jésus, Je pardonne toutes les personnes qui m’ont fait du mal dans mon passé. Je te les remets, celles dont je me souviens et celles dont je ne me souviens pas. Je désire être une personne qui pardonne. Toutes ces personnes qui m’ont fait du mal, je les bénis avec ton amour. Je me repens de toute amertume, haine, désir de vengeance. Je renonce à l’esprit de rejet des autres et je proclame au Nom de Jésus sa défaite dans ma vie. »

PRIÈRE / AU REJET DE SOI

La chose la plus belle que Dieu ait créé , c’est toi. Tu es une créature merveilleuse. Tu es la prunelle de ses yeux ; son fils ou sa fille bien aimé(e), tu es fils/fille du Roi des rois. La Gloire de Dieu demeure en toi.

« Père, je me repens d’avoir dénigré ma personne, d’avoir voulu copier un tel, d’avoir méprisé ma personnalité, d’avoir porté des masques pour cacher qui je suis vraiment. Je renonce à l’esprit de rejet de soi et je proclame au Nom de Jésus, sa défaite dans ma vie. »

PRIÈRE / PEUR D’ETRE REJETÉ

« Père, je me repens de tout péché connu ou inconnu qui a donné accès dans ma vie à l’esprit de la peur d’être rejeté. Je renonce à tout esprit de mensonge, de sorcellerie et je prophétise au Nom de Jésus, sa défaite dans ma vie. »

PRIÈRE / ESPRIT DE REJET

Cet esprit est affaibli car tous ses supporters sont partis et il ne peut plus faire appel à leurs services. Donc les tentacules s’enlèvent les unes après les autres et bientôt c’est la bête entière qui va devoir s’en aller.

Rêve reçue par le pasteur Tim Davis : Ce pasteur plein de compassion a donné rendez-vous à une femme dans son bureau pour prier pour sa délivrance. Un homme surgit alors et tente de poignarder cette femme, le pasteur s'interpose pour la sauver et c'est lui qui reçoit les coups. Il s'effondre alors et gît sur le sol ensanglanté. La police vient et demande à la femme : « Qui est cet homme assassiné ? » et elle de répondre : « C’est le pasteur ! j’étais sûre qu’il ne ferait rien pour moi ! Je suis venue ici pour rien ! il ne m’aime pas ! ». Et elle s’en va en colère en passant par dessus le cadavre.

Le pasteur se réveille en sursaut se demandant qu'elle pouvait bien être le sens de ce rêve étrange etDieu va lui en donner l'Interprétation : Par ce rêve Dieu veut dire aux chrétiens et aux églises que nous sommes comme cette femme : « Seigneur, est-ce que tu m’aimes vraiment ? Alors pourquoi tu fais rien pour moi ? Si tu t’intéressais à moi, je ne serais pas dans ce pétrin ! Pourrais-tu me donner un signe de ton amour, une preuve que tu m’aimes ? » et ils enjambent le corps crucifié de Jésus en maugréant ! Et le Seigneur de répondre : « Que puis-je te donner de plus comme preuve de mon amour ? Je t’ai tout donné ! Je t’ai donné ma propre vie sur la croix ! Cela ne te suffit-il pas ? »

Un de nos plus grands péchés c’est d’avoir méprisé le sacrifice de Jésus, douté de son amour, marché par dessus son corps ensanglanté en réclamant plus de preuves qu'il nous aime vraiment ! Si ça ce n'est pas du rejet de notre part !

« Jésus, je confesse et me repens d’avoir dédaigné ton sacrifice et demandé d’autres preuves de ton amour. Père, je te demande pardon de t’avoir rejeté et je renonce à l’esprit de rejet qui veut me convaincre que même Dieu ne m’a pas donné tout ce dont j’ai besoin. »

Demandez aussi à Jésus de venir dans vos souffrances, vos manques, vos frustrations qui constituent le garde-manger de l'esprit de rejet, réclamez la guérison de votre cœur brisé : Psaume 147:3 ' Le Seigneur guérit les personnes qui ont le cœur brisé, il soigne leurs blessures.'

Prenez aussi position par rapport à tout esprit de rejet et déclarez-lui : « esprit de rejet, je te rejette ; au Nom de Jésus, va-t-en ! »