la-loi-spirituelle-de-la-consecration

La loi spirituelle de la consécration

C'est ici l'étape 16 de notre parcours de formation

Le cantique « Entre tes mains, j’abandonne », nous appelle à être un peuple dont l’amour pour Jésus fait pâlir tous désirs terrestres, objectifs, affections ou plans égoïstes.

Dans notre premier pas vers la liberté, nous avons appris le principe biblique de l'alignement maintenant nous allons aborder le thème de la consécration.

C'est quoi la consécration au juste ?

L’homme, qu’il le reconnaisse ou non, est un adorateur. Nous avons été créés pour adorer. C’est ce qui pour vous a le plus de valeur et ou que vous estimez de la plus haute importance que vous allez adorer. Ce que vous adorez va commencer petit à petit à vous modeler et à diriger votre style de vie. Les deux premiers des Dix Commandements se trouvent dans Exode 20.3-4 (Français Courant) :

v. 3 : ' Tu n’adoreras pas d’autres dieux que moi. v. 4 : Tu ne te fabriqueras aucune idole, aucun objet qui représente ce qui est dans le ciel, sur la terre ou dans l’eau sous la terre... '

La définition du mot « idole » par le dictionnaire Webster est : « une représentation, un symbole ou un objet d’adoration ». Des idoles peuvent être tout ce à quoi l’on est très attaché, que l’on recherche à tout prix ou auquel l’on tient plus que Dieu lui-même. Ceci est illustré par ce que Dieu dit dans Ézéchiel 14.3 : ' Fils d’homme, ces hommes-là portent leurs idoles dans leur cœur, et la pierre d’achoppement, leur faute, ils la placent juste devant eux... '

Satan va souvent chercher à tirer avantage du fait que l’homme est un adorateur et va essayer d’élever des idoles entre nous et Dieu. Satan s’en fiche de savoir ce que vous adorez, pourvu que vous n’adoriez pas le Dieu Tout Puissant. Il sait que le moment viendra où vous serez esclave des idoles de votre vie.

2 Pierre 2.19 : ' chacun est l’esclave de ce qui le domine. ' (Français Courant)

Quand on parle de consécration on signifie donc que rien dans notre vie ne doit être une idole que nous avons élevée au-dessus de notre attachement à Dieu.

Quelles sont les choses que Dieu nous appelle à lui consacrer ?

Consacrer nos biens ?

Luc 18.18-23 : ' Un chef interrogea Jésus et dit : Bon maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? Jésus lui dit : Pourquoi m’appelles-tu bon ? Personne n’est bon, si ce n’est Dieu seul. Tu connais les commandements : Ne commets pas d’adultère ; ne commets pas de meurtre ; ne commets pas de vol ; ne dis pas de faux témoignage ; honore ton père et ta mère. J’ai, dit-il, gardé tout cela dès ma jeunesse. Jésus après l’avoir entendu, lui dit : Il te manque une chose ; vends tout ce que tu as, distribue-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens et suis-moi. Lorsqu’il entendit cela, il devint très triste, car il était fort riche. '

Le matérialisme concerne nos possessions personnelles. Souvent, nous mourons d’envie de posséder des choses que nous n’avons pas. Avec tous les efforts que nous fournissons pour les obtenir, nous devenons victimes des pressions financières, du stress dû au travail et des tensions familiales. Les possessions matérielles deviennent trop souvent une priorité dans notre vie. Cela nous rend ouverts et vulnérables aux attaques de l’ennemi dans notre intelligence et nos émotions, nos pensées étant constamment fixées sur les choses que nous avons et celles que nous n’avons pas. Lorsque cela arrive, ces choses matérielles s’interposent entre nous et notre relation avec Dieu.

Il semblerait que l’homme ait toujours eu des problèmes avec le fait d’accorder trop d’importance aux choses matérielles. La Bible nous parle de ce problème lire 1 Timothée 6.9-10, Matthieu 13.22

Dieu n’est pas opposé au fait que nous possédions des biens matériels. Il arrive parfois que des gens citent à tort la Bible disant : « L’argent est la racine de tous les maux ». Mais ce n’est pas ce que la Bible dit. 1 Timothée 6.10 dit que l'amour de l’argent est la racine de tous les maux.

De toute évidence, le Seigneur ne pense pas que les biens matériels soient une mauvaise chose puisque sa Parole déclare que le désir de Dieu est de nous bénir aussi dans le domaine matériel .

1 Timothée 6.17 : ' Recommande aux riches du présent siècle de ne pas être orgueilleux et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines '

La clé est de garder le domaine matériel de notre vie dans la bonne perspective. En tant que croyants, nous devons garder les choses matérielles sous nos pieds afin qu’elles ne puissent ni nous diriger, ni nous contrôler. Nous devons nous assurer que rien n’est plus important que notre relation avec Dieu.

Comment garder ces choses sous nos pieds ? Par un acte de notre volonté, nous devons consacrer ces choses qui sont devenues des idoles pour nous, jour après jour, instant après instant, et régler ce problème en l’apportant à Dieu. « Consécration » signifie « mettre à part ». C’est exactement ce que nous devons faire... mettre à part tout ce qui s’interpose entre Dieu et nous de telle sorte que cela ne devienne plus notre centre d’intérêt. Il nous arrive parfois de penser que ce sont les choses de cette terre qui vont nous procurer la joie. Mais étant chrétiens, notre esprit est immortel. Il ne sera jamais satisfait par les choses périssables de ce monde.

Sur une feuille de papier, notez ce que vous avez besoin de consacrer au Seigneur dans le domaine matériel. Puis aller trouver votre pasteur ou un frère, une sœur de confiance et priez devant ce témoin pour consacrer ces choses à Dieu

Consacrer nos relations ?

Matthieu 8.21-22 : ' Un autre, parmi les disciples, lui dit : Seigneur, permets-moi d’aller d’abord ensevelir mon père. Mais Jésus lui répondit : Suis-moi et laisse les morts ensevelir leurs morts. '

Matthieu 10.37 : ' Celui qui aime père ou mère plus que moi n’est pas digne de moi, et celui qui aime fils ou fille plus que moi n’est pas digne de moi. '

Un autre domaine très important que Satan utilise pour nous attaquer est celui des relations. Cette attaque peut avoir lieu par des membres de la famille ou d’autres personne comme des amis, des voisins, des professeurs, des pasteurs, des employeurs, des collègues, ou parfois même nos « ennemis »... ceux qui nous ont fait du tort. Nous ne devrions permettre à aucun individu d’être plus important à nos yeux que Dieu. Si c’est le cas, il ou elle devient une idole et peut nous empêcher de faire de notre relation avec Dieu la plus haute priorité de notre vie.

Dans ces passages cités plus haut, Dieu ne nous dit pas que nous ne devrions pas aimer nos familles ; cependant, il nous dit que nous ne devrions pas les aimer plus que nous ne l’aimons. Dieu veut nous faire comprendre qu’aucune relation, pas même la famille, ne doit être plus importante que notre relation avec lui, notre Dieu et Père.

Abraham est un bon exemple, celui d’un homme qui a consacré sa relation la plus précieuse, à savoir son fils Isaac. Dans Genèse 22, Dieu demande à Abraham de sacrifier son fils : ' Prends donc ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac ; va-t’en dans le pays de Moriya et là, offre-le en holocauste sur l’une des montagnes que je t’indiquerai. '

Sur une feuille de papier , notez vos relations qui ont besoin d’être consacrées à Dieu et une par une apportez les lui pour les consacrer à son autel

Consacrer notre moi ?

Matthieu 16.24 : ' Jésus dit à ses disciples : « Si quelqu'un veut venir avec moi, il ne doit plus penser à lui-même. Il doit porter sa croix et me suivre. ' PDV

Galates 2.20 : 'Je suis crucifié avec Christ, et ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi... '

Romains 12.1 : ' Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. '

2 Corinthiens 5.15 : ' il est mort pour tous, afin que les vivants ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux. '

Se consacrer ne signifie pas qu’il nous faut « déconnecter » notre intelligence et ne plus avoir de buts ou d’ambitions personnels. Cela ne veut pas non plus dire que nous devons adopter une personnalité qui est l’ombre factice d’une personne qui n’est pas réellement nous. Mais la consécration du moi signifie que nous soumettons notre volonté à celle de Dieu et que nous nous associons à lui lorsque nous faisons des plans pour le présent comme pour l’avenir. Cela veut dire que nous l’autorisons à changer les défauts de notre caractère qui ne sont pas en harmonie avec son caractère. Cela veut dire également que nous le laissons affiner les qualités de la personnalité et du caractère qu’il nous a donnés, et qui font de nous des personnes uniques. En donnant à Dieu carte blanche pour accomplir ces choses, nous devons aussi accepter de mettre sous nos pieds et hors de notre vie tout péché comme l’égoïsme, la colère, le manque de pardon, la convoitise, l’orgueil, la rébellion, etc.

A travers les Ecritures, Dieu nous avertit que les domaines de nous-mêmes qui ne sont pas consacrés peuvent nous conduire à notre propre destruction, aussi bien qu’à blesser les personnes qui nous entourent.

Es-tu prêt (e) à renoncer à toi-même pour suivre Jésus ?

Lorsque le Seigneur nous appelle à nous consacrer à lui, c’est parce qu’il tient en réserve le meilleur pour nous.

' Car moi, le Seigneur, je sais bien quels projets je forme pour vous ; et je vous l’affirme : ce ne sont pas des projets de malheur, mais des projets de bonheur. Je veux vous donner un avenir à espérer. ' Jérémie 29.11 (Français Courant)

Ils ont choisi...

Jésus

Jésus a vécu une vie consacrée !

Paul

Philippiens 3.7-8 : ' Mais ce qui était pour moi un gain, je l’ai considéré comme une perte à cause du Christ. Et même je considère tout comme une perte à cause de l’excellence de la connaissance du Christ-Jésus, mon Seigneur. A cause de lui, j’ai accepté de tout perdre, et je considère tout comme des ordures, afin de gagner Christ. '

J.W. Van de Venter & W.S. Weeden

Ils l'ont dit par ce merveilleux chant :

' Entre tes mains j’abandonne tout ce que j’appelle mien. Oh ! Ne permets à personne, Seigneur, d’en reprendre rien ! Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui ! Prends tout, Seigneur ! Entre tes mains j’abandonne tout avec bonheur. '

Mark Riso

Auteur de ce merveilleux texte :

' Je suis fait pour Dieu - Pas pour les choses - Pas pour les autres - Pas pour moi-même non plus - Mais je suis fait pour le Seigneur - C’est à lui que je veux tout consacrer - Je renverserai tout ce qui s’élève Au-dessus de Dieu - Au-dessus de mon Dieu - Je renverserai toute possession- Je renverserai toute relation - Je renverserai tout projet et ambition - Tout, je vais tout renverser - Et à la place je ferai de Christ - Le Roi de toute ma vie '