presentation_img_alt

Les avantages de l'humilité

Aujourd’hui, j’aimerais partager certains des avantages que Dieu offre à chacun d’entre nous quand nous marchons dans l’humilité.

L’humilité n’est pas un sujet très prisé, pourtant c'est dans l'humilité que réside la gloire

Etes-vous prêt à signer pour en recevoir les avantages ?

Le premier avantage que nous offre l'humilité c'est qu'elle nous ouvre la porte de la faveur

C'est certainement là l'avantage le plus grand à savoir que quand nous nous humilions devant Dieu, Il déverse Sa faveur et Sa grâce sur nous.

" Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. " (1 Pierre 5 : 10)

Le mot « grâce » a toutes sortes de définitions dans le Nouveau testament. L’une d’entre elles est « la faveur de Dieu ». Avoir la faveur de Dieu est bien plus avantageuse que celle du Président de la République. C’est bien plus puissant que d’être en bons termes avec un Premier ministre, un roi, une reine d’une quelconque nation. Quand la grâce de Dieu se déverse sur vous, vous serez à même d’opérer avec des signes, des prodiges et des miracles. Quand vous vous humiliez devant Dieu, Son onction repose sur vous dans une plus grande mesure.

J’ai entendu une fois cette expression : « Le chemin pour s’élever avec Dieu va en descendant. » En d’autres mots, nous devons nous abaissez nous-mêmes à nos propres yeux et marcher dans l’amour plus que jamais si nous voulons nous élever dans les choses de Dieu. Par exemple, nous devons nous éloigner des discussions vaines et ne pas les déclencher.

Ne vous laissez pas impressionner par la façon dont les gens interprètent votre humilité ! Certains pourraient vous voir à genoux et en déduire que vous êtes en train de perdre, alors qu’en fait, vous êtes en train de gagner !

Ne cherchez pas à défendre votre honneur. " Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu'il vous élève au moment voulu. " (1 Pierre 5 : 6)

La souffrance qui élève est celle qui crucifie notre ego

L’affliction qui nous affecte en tant qu’enfants de Dieu est la douleur que ressent notre égo quand nous obéissons à Dieu en nous abaissant nous-mêmes et aussi celle de notre orgueil quand il s’agit d’aimer des gens qui ne sont pas aimables.

Vous voyez ce que je veux dire ? Quand quelqu’un vous gifle par ses paroles, votre chair (vieille nature) n’a-t-elle pas envie de riposter ? Vous êtes peut-être tenter de le gifler en retour – et pas seulement en paroles !- mais lorsque vous résistez à l’envie de vous venger, vous grandissez et devenez un peu plus semblable à Dieu.

La souffrance infligée à notre ego nous aidera à nous affermir et nous fortifier.

Si vous recherchez à développer d’abord votre foi, vous vous occuperez moins de ce que les autres disent ou font. Alors que je grandissais en maturité dans la Parole de Dieu, j’ai été en mesure de laisser couler les critiques sur moi comme les gouttes d'eau sur le plumage d'un canard.

Jacques va dans le même sens que Pierre en affirmant que :

Dieu nous bénit avec plus quand nous nous humilions

Voici ce que déclare l'Ecriture : "Dieu s'oppose aux orgueilleux, mais il accorde sa grâce aux humbles." (Jacques 4 : 6)

Vous possédez déjà une portion de grâce, mais lorsque vous vous humiliez, Dieu vous en donne davantage.

Si vous aspirez à une promotion, et si vous désirez sincèrement accomplir la vision que Dieu a mise sur votre cœur, vous n’y arriverez pas si vous vous laissez aller à l’orgueil ou aux disputes ; Le chemin vers le sommet passe par les genoux au sol.

"Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera." (Jacques 4 : 10)

Dieu n’accorde pas de promotion sur la base de l’éducation, de l’expérience ou de l’apparence.

Dieu accorde des promotions aux personnes qui ont un cœur de serviteur

Le principe de l’honneur qui passe par l’humilité apparait tout au long de l’Ancien et du Nouveau Testament. Par exemple, Proverbes 29 : 23 dit : " L'orgueil d'un homme l'abaisse, mais celui qui est humble d'esprit obtient la gloire."

Le deuxième avantage de l’humilité est qu’elle vous aidera à rester calme même lorsqu’on vous offensera

Jésus nous a enseigné à devenir comme de petits enfants – doux, enseignables et pardonnant rapidement.

" A ce moment-là, les disciples s'approchèrent de Jésus et dirent : « Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ? » Jésus appela un petit enfant, le plaça au milieu d'eux et dit: «Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez pas et si vous ne devenez pas comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux. C'est pourquoi, celui qui se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux. "(Matthieu 18 : 1-4)

Récemment, j’ai assisté à un match de foot de mon petit-fils de trois ans. Il a marqué six buts et, j’ai été autant impressionné par sa performance que fasciné par l’attitude des enfants. Lui et ses petits coéquipiers montaient et descendaient sur ce terrain en essayant de taper dans le ballon, mais de temps en temps, l'un d'entre eux se faisait renverser. Le petit pleurait un peu, mais se relevait rapidement pour retourner dans le jeu. Les enfants ne signalaient pas à l'arbitre la faute comme le font souvent les parents. Ils ne gardaient pas rancune ; ils étaient tombés, mais ils essuyaient leurs larmes et se relevaient !

Comment réagissez-vous quand quelqu’un vous fait tomber ? Que faites-vous quand quelque chose vous arrive qui est injuste et déplacée ? L'humilité nous aide à rester maître de nous même même quand on nous traite injustement !

Même si nous aimerions que la vie soit juste, nous savons bien qu’elle ne l‘est pas

La manière dont nous répondons aux injustices de la vie est un facteur majeur pour déterminer jusqu’où nous pouvons nous élever en Dieu.

Galates 5 : 16 nous dit de " marcher dans l’Esprit pour ne pas accomplir les désirs de la chair " mais quand quelqu’un nous accuse ou nous attaque, notre chair se réveille et veut se défendre !

N’avez-vous jamais entendu parler de la rage au volant ? Je l’ai presque attrapée une fois. Un individu m'a fait une queue de poisson pour me faire ensuite un doigt d’honneur. Sans m’en rendre compte, ma chair s’est réveillée comme le ferait celle d’un païen ! Mon pied a appuyé sur le champignon et je me suis lancé à sa poursuite. C’est alors que le Saint-Esprit m’a dit : « Mais que fais-tu là ? »

Soudain, j’ai repris mes esprits : « Je suis un pasteur. Qu’aurais-je bien pu faire une fois que je l’aurais rattrapé ? J’aurais sauté de ma voiture pour le cogner ? » Me venger ne m’aurait rien apporté… mais m’aurait plutôt affecté davantage.

Quand nous nous humilions et remettons à Dieu le soin de nous faire justice, Il nous protège, nous restaure toujours, nous relève et nous élève !

Attention à l'orgueil religieux !

Si nous ne gardons pas notre cœur, l’orgueil religieux peut nous empêcher de profiter des avantages que nous offre la grâce de Dieu. N’avez-vous jamais rencontré un homme avec un esprit pharisien comme celui plein de suffisance que Jésus décrit dans le chapitre 18 de Luc ?

« Deux hommes montèrent au temple pour prier ; l'un était un pharisien, l'autre un collecteur d'impôts. Le pharisien, debout, faisait cette prière en lui-même : 'O Dieu, je te remercie de ce que je ne suis pas comme les autres hommes, qui sont voleurs, injustes, adultères, ou même comme ce collecteur d'impôts. Je jeûne deux fois par semaine et je donne la dîme de tous mes revenus.' Le collecteur d'impôts, lui, se tenait à distance et n'osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine en disant : 'O Dieu, aie pitié de moi, qui suis un pécheur.' Je vous le dis, lorsque ce dernier descendit chez lui, il était considéré comme juste, mais pas le pharisien. En effet, toute personne qui s'élève sera abaissée, et celle qui s'abaisse sera élevée. » (Luc 18 : 10-14)

Jésus a fait l’éloge du publicain à cause de son humilité. Ce dernier avait reconnu son péché et cherchait à être pardonné. Le pharisien qui s’estimait plus saint que tous les autres, a été humilié. Personne d’autre n’a jamais égalé la spiritualité de Jésus et pourtant Il s’est humilié lui-même et a lavé les pieds de Ses disciples.

" Jésus savait que le Père avait tout remis entre ses mains, qu'il était venu de Dieu et qu'il retournait vers Dieu. Il se leva de table, quitta ses vêtements et prit un linge qu'il mit autour de sa taille. Ensuite il versa de l'eau dans un bassin et il commença à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu'il avait autour de la taille. Il arriva donc vers Simon Pierre qui lui dit : « Toi, Seigneur, tu me laves les pieds ! » Jésus lui répondit : « Ce que je fais, tu ne le sais pas maintenant, mais tu le comprendras par la suite. » Pierre lui dit : « Non, jamais tu ne me laveras les pieds. » Jésus lui répondit : « Si je ne te lave pas, tu n'auras pas de part avec moi. » Simon Pierre lui dit : « Seigneur, non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête ! » Jésus lui dit : « Celui qui s'est baigné n'a besoin que de se laver les pieds pour être entièrement pur, et vous êtes purs, mais pas tous. » En effet, il connaissait celui qui était prêt à le trahir ; voilà pourquoi il dit: « Vous n'êtes pas tous purs. » Après leur avoir lavé les pieds, il reprit ses vêtements, se remit à table et leur dit : « Comprenez-vous ce que je vous ai fait ? Vous m'appelez Maître et Seigneur, et vous avez raison, car je le suis. Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres, car je vous ai donné un exemple afin que vous fassiez comme je vous ai fait. En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n'est pas plus grand que son seigneur, ni l'apôtre plus grand que celui qui l'a envoyé. Si vous savez cela, vous êtes heureux, pourvu que vous le mettiez en pratique. " (Jean 13 : 3-17)

J’aimerais que vous notiez quelques points importants concernant le lavement des pieds que Jésus a fait à Ses disciples. Tout d’abord, Jésus savait Qui Il était (verset 3). Jésus était la Parole faite chair. Il était avec le Père au commencement. Toutes choses ont été faites par Lui et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans Lui. (Jean 1 : 1-3) Imaginez la scène ! Le Créateur de l’Univers s’est abaissé Lui-même pour laver les pieds sales et puants de Philippe, Pierre, Jean, Jacques et même Juda.

Quand vous savez qui vous êtes en Christ, vous n’aurez rien à craindre si vous servez les autres.

Quand Pierre a tenté d’empêcher Jésus de lui laver les pieds, Jésus Lui a dit qu’il devait se soumettre pour recevoir Sa bénédiction. En d’autres mots, l’humilité va dans les deux sens. Un certain niveau d’humilité est requis pour recevoir autant que pour donner.

Le troisième avantage que nous apporte l’humilité est le bonheur !

Jésus a dit : « Si vous savez cela, vous êtes heureux ». Le vrai bonheur vient lorsque l’on sert les autres avec un esprit d’humilité. Tant de gens cherchent leur épanouissement dans le travail, l’argent, la renommée, les aventures sexuelles mais Jésus dit que ceux qui servent sont ceux qui sont heureux !

Une personne avec un cœur de serviteur ne sera pas enclin aux soucis, à l’inquiétude et à la crainte. Elle ne se laissera pas facilement offensée. Il est triste de voir que les chrétiens sont parmi les personnes qui s’offensent le plus facilement au monde. Ils se prennent la tête pour des choses aussi absurdes que ce que le pasteur a dit, le ton de sa voix quand il l’a dit, leur siège à l’église, leur place de parking, qui va conduire la louange, la prière – donnez vous-même un exemple ! – et s’en trouvent offensés.

Quand nous atteignons un niveau de maturité spirituelle au point de choisir de nous humilier et de mettre les autres en premier, nous serons alors remplis de joie et Dieu agira avec puissance dans Son Eglise.

Le quatrième avantage qu’offre l’humilité est la sagesse !

Si vous sentez que vous ne faites pas de progrès dans ce à quoi Dieu vous a appelé, vous avez peut-être besoin de prendre du temps pour rechercher Sa sagesse. Peut-être avez-vous fait des recherches sur Internet, demandé à des experts leur opinion ou avez–vous saisi les données sur comment faire ce que Dieu vous appelle à faire, mais vous ne le Lui avez pas demandé, à Lui. L’Humilité précède la sagesse et la faveur.

Ne vous privez pas des avantages que vous offre l’humilité ! Elle mettra fin aux conflits. Elle permettra à l’onction de couler et à la puissance de Dieu de se manifester. L’humilité vous protègera des soucis et des inquiétudes et vous ouvrira la porte de la promotion.

Humiliez-vous et regardez Dieu vous élever !

Ce message est une traduction d'un partage du pasteur Keith Butler