presentation_img_alt

Le chrétien et le malheur

Introduction : Article du pasteur Jack Hayford

Tiré de « The challenge of anchoring the charismatic experience in biblical truth » 2014.

En voici 1 résumé : Beaucoup de chrétiens et d’églises charismatiques, pentecôtistes pas prêt à admettre qu’ils pratiquent le patin à glace sur 1 très mince couche de glace théologique ! Leurs pratiques et leurs enseignements manquent de solidité biblique. Quand des sympathisants nous questionnent sur ce sujet : nous avons la fâcheuse tendance de le percevoir comme 1 menace à l’encontre de notre style ou de notre liberté. C’est 1 tort ! La Bible ne nous enseigne-t-elle pas « qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil ? ». Nous devons donc apprendre de l’histoire. Or l’histoire montre que le manque de solidité biblique conduit à des excès et des naufrages. Nous sommes parfois si arrogant comme si nous avions « inventé la poudre» ! Nous ne sommes pas les seuls, loin s’en faut, à avoir discerné ou redécouvert des vérités ou expériences bibliques restées dans l’ombre. C’est de la pure arrogance de mépriser la théologie ou de considérer l’étude de l’histoire de l’église comme 1 perte de temps. Les réformateurs et les revivalistes étaient tout sauf des idiots ! Dans notre âge où on met en exergue les révélations et expériences personnelles et où les gens « raffolent de cela » il est 1 besoin impératif de tout soumettre au fil à plomb des Saintes Ecritures. De toutes les Ecritures ! Il ne suffit pas en effet de citer 1 verset biblique à l’appui de notre expérience ou de nôtre discours pour être dans la vérité. Satan a fait cela pour induire Jésus dans la fausseté ! Nous avons aujourd’hui dans l’église universelle beaucoup de ministères itinérants en particulier des ministères prophétiques, de miracles et de guérisons. Les pasteurs locaux font parfois pâle figure à côté de ces « grands oints de Dieu ». Le problème c’est que souvent les chrétiens « come for the show but refuse to grow » ! Pas équipé et suffisamment enseigné dans tout le conseil de Dieu pour faire face au plus grand des défis qui les attend : qui est celui de notre marche persévérante jour après jour avec Dieu et en particulier au jour de l’épreuve.

Le Danger d'être simpliste ou trop sûr de soi dans notre enseignement biblique

Les Écritures nous affirment (1 Cor 13 v 12) aujourd’hui nous voyons comme au travers d' 1 miroir, connaissons qu'en partie ! Vu / guérison divine, faut prendre en compte le "tota scriptura" c’est-à-dire « toute l’Ecriture ». Allons le voir / le chrétien et le malheur :

Que dit le Psaume 91 ?

Ps 91 v 7 "Même si mille personnes tombent près de toi, et si dix mille meurent à côté de toi, rien ne t’arrivera!» PDV

v 9-10 PDV «– Oui, Seigneur, tu es pour moi un protecteur. Si tu as choisi le Dieu très-haut comme abri, aucun mal ne peut te toucher, aucun malheur ne peut approcher de ta maison.» «Le respect du Seigneur fait vivre. Ceux qui le respectent ne manquent de rien, et le malheur ne les frappe pas.»

Que dit Proverbes 19 ?

"La crainte de l'Éternel mène à la vie, Et l'on passe la nuit rassasié, sans être visité par le malheur" v 23 SG

Etre simpliste = construire toute sa théologie sur ces seuls versets ! Besoin du « tota scriptura » ! Que dit le reste de la Bible ?

Que dit le Psaume 34 v 20 ?

« De nombreux malheurs (atteignent) le juste … » Col

Comment concilier ces 2 vérités ?

L'équilibre c'est le point médian entre 2 forces toutes 2 réelles

Concernant notre enseignement des Écritures nous avons besoin d'être des chrétiens équilibrés c.-à-d.de chercher le point médian quand il existe une tension entre 2 vérités, 2 affirmations bibliques! Cette tension parfois présente dans le texte lui-même : c'est le cas dans Psaume 91

Psaume 91 PDV v 10 : « aucun malheur ne peut approcher de ta maison.»

v 15 : « je serai avec lui dans le malheur. »

C'est le cas dans Actes 12 v 1 à 3 = 1 coté de la vérité, v 6 et 7 puis 18 et 19 = 1 autre coté de la vérité La vérité se trouve dans le point médian, le point d'équilibre !

Quel est le point médian concernant le chrétien et le malheur ?

1) La protection de Dieu existe !

Quand on se met sous les ailes du Tout puissant ce n’est pas « peut être bien qu'on y ai, peut être bien on y est pas, peut pas savoir! » Si on sait ! la Parole de Dieu nous dit qu'on y est et que Dieu honore notre confiance et veille sur nous ! Rien ne peut nous arriver sans la permission express de Dieu

2) Mais la Bible nous enseigne que Dieu peut permettre un malheur

Par exemple Job : 1 livre sur 66 est consacré à ses malheurs ! Ce livre nous enseigne que Dieu peut permettre à 1 ennemi de toucher à quelqu'un qui est sous sa protection ! Ce n'est pas 1 défaillance de la part de Dieu " il ne dort ni ne sommeille celui qui garde Israël", sa protection = quelque chose de sûr et fiable qui ne saurait être pris à défaut .

Vu dans psaume 91 sur la protection divine : Psaumes 91:15 PDV « S’il fait appel à moi, je lui répondrai, je serai avec lui dans le malheur. »

Pourquoi Dieu accorde t’il des dérogations à sa règle de protection?

Proverbes 16 v 4 : « L'Éternel a tout fait pour un but, même le méchant pour le jour du malheur. » Col " Dieu fait tout pour 1 but même l’épreuve qu’il permet

Psaumes 84:6-8 PDV: " «Ils sont heureux, ceux qui trouvent leur force en toi … Quand ils passent par une vallée très sèche, Dieu la change en oasis, et les premières pluies la couvrent de bénédictions. En avançant, ils sont de plus en plus forts … »

L’épreuve peut devenir une oasis

Oasis où l’on va voir et expérimenter Dieu d’une manière particulière. La pluie divine peut la recouvrir de bénédictions. La traverser avec succès nous rends plus fort. L’ histoire de Job nous apprends que « l'après » encore mieux que « l'avant »

Oui dans la foi même si on ne comprend pas toujours le pourquoi : il nous est permis de déclarer : avec Romains 8 v 28 : «Nous savons que toutes choses contribuent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qu'il a appelés selon son plan. » FC.

Traduction TOB : « Nous savons d’autre part que tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu ». « Tout » y compris les épreuves !!!

3) L'épreuve n'aura pas le dernier mot

Psaume 34 v 20 : " de nombreux malheurs atteignent le juste mais le Seigneur l'en délivre toujours"

Ps 91 v 15 : « Je serai à ses côtés dans la détresse, je le délivrerai, je lui rendrai son honneur.» FC

Remarques

1) Des fois c'est nous qui amenons le malheur sur nous

Nous sortons de dessous ses ailes, de sa volonté et on s'expose. On annule par notre péché par notre folie la protection de Dieu Ex de Stéphane Viglietti en Guinée

2) Des fois ce sont les autres qui amènent le malheur sur nous

Dieu s'oppose-t-il au libre arbitre des gens ? S'il le faisait systématiquement plus aucun mal ne se commettrait sur cette planète ! Ex tu choisis d'être adultère ! Dieu t’avertit, peut te mettre des bâtons dans les roues mais ne mettra pas en échec ton libre arbitre si tu t'entête! Le Malheur de la femme trompée n'est pas que Dieu ait failli dans sa protection mais qu’il n’était pas prêt à tuer son mari pour la protéger!

Conclusion : la foi simpliste de gens trop sûr d’eux fait beaucoup de dégât !

Attention aux enseignements ou prédications trop simpliste qui ne présentent qu’1 face, qu’1 aspect de la vérité 1 Corinthiens 8 v 2 : «Celui qui s'imagine connaître quelque chose ne connaît pas encore comme il devrait connaître. " FC

Il existe dans la Bible beaucoup de promesses qui souffrent des exceptions ex / guérison / protection ...) Même si pour nous c'est difficile de garder l'équilibre faut veiller à ne pas basculer dans 1 extrême ! Et pour cela besoin de prendre en compte toutes les Écritures, pas seulement mes passages « fétiches » ou « chouchous ».

Je vous encourage aussi à ne pas vous fier à vos émotions ! Vous savez l’autre mot pour émotions = senti –ment !!!

Je vous encourage à faire comme les Béréens : ils vérifiaient dans les Écritures si ce que Paul leur enseignait était exact. Quels fondements bibliques solides derrière telle ou telle manifestation, tel ou tel don, telle ou telle prédication ?

On a besoin de vérifier l’épaisseur de la glace sous nos pieds avant de se lancer sur un lac gelé ! Par là je veux dire qu'il ne faut pas vous contenter de quelques versets bibliques souvent toujours les mêmes et souvent mal interprété, leur fait dire ce qu’ils ne disent pas ! J’ai remarqué des prédicateurs qui font dire n’importe quoi à la Bible !

Nous avons besoin d’être sérieux avec les Écritures ! Besoin de les étudier sérieusement. Besoin de connaitre tout le conseil de Dieu.

Cela implique lire et méditer toute la Bible pas juste nos passages favoris. Mais aussi les passages qui nous dérangent, nous contrarient, nous bousculent.

1 pasteur orateur à 1 pastorale déclarait : « je ne crois pas à la prédestination » !!! Pourquoi cette affirmation au micro : parce que la prédestination = 1 doctrine qui nous dérange, avec laquelle nous nous avons du mal car elle contrarie notre logique et notre façon de penser ! Quelle épaisseur de glace dessous 1 telle affirmation ? La prédestination c'est dans la Bible ! Alors Mr le pasteur-orateur faut revoir votre copie !

Nos logiques humaines, nos façons de penser humaines passeront mais la Parole de Dieu demeurera éternellement