presentation_img_alt

Heureux ceux qui pleurent

Nous continuons notre étude sur L’hymne au bonheur : les Béatitudes

Heureux ceux qui pleurent ! Avez-vous déjà entendu cette parole de Jésus tirée du célèbre texte des Béatitudes ?

Attendez une minute ! Vous allez me dire

Pleurer et être heureux, ça ne va pas ensemble !

Jésus a du se tromper quelque part !

"Heureux les malheureux" ! Qu’est-ce que Jésus voulait bien vouloir dire par là ?

Quel genre de pleurs peuvent-ils être source de joie ?

En examinant de près le contexte de cette phrase, il ressort que Jésus ne s’adresse pas ici à ceux et celles qui ont perdu un être cher, bien que Jésus compatisse à leur douleur.

Jésus s’adresse ici à ceux qui pleurent parce qu’ils ont perdu leur innocence, leur droiture, le respect de soi-même et des autres.

Jésus parle des larmes de la repentance.

Mercredi dernier nous avons examiné cette autre béatitude "Heureux les pauvres " et vu que Jésus parlait de ceux qui se reconnaissaient spirituellement pauvres. Mais voyez-vous, c’est une chose de se reconnaître spirituellement pauvre devant Dieu mais ç'en est une autre de pleurer sur cette pauvreté.

La confession doit s’accompagner de contrition.

Pour Jésus, la vie chrétienne n’est pas juste faite de rires, elle est aussi faite de saints pleurs.

Les larmes chrétiennes sont peut-être ce qui fait le plus défaut à l’Eglise de Jésus-Christ aujourd’hui.

Jésus a pleuré sur les péchés de ce monde.

Il a pleuré sur Jérusalem qui ne voulait pas le recevoir.

Le psalmiste, auteur du psaume 119, lui aussi.

"Je pleure toutes les larmes de mon corps en voyant qu’on n’observe pas ta loi ." v 136

Paul écrivait aux chrétiens de Corinthe :

"Je crains à ma prochaine visite … que je n’aie à pleurer sur beaucoup qui continuent à pécher et ne se sont pas détournés de l’impureté, de l’immoralité et du vice … " 2 Corinthiens 12 v 21

Et toi, que fais-tu devant la réalité du mal ?

Mais il n’y a pas que les péchés de ce monde ou le péché des autres, il y a aussi tes péchés, mes péchés.

As-tu déjà expérimenté de la douleur à propos du mal que tu as commis ?

Si oui, sois assuré que Dieu recueille tes saintes et précieuses gouttes de repentance dans son outre.

Jésus promet que "ceux qui pleurent seront consolés".

Le seul vrai réconfort qui puisse apaiser un cœur contrit par son péché, c’est l’absolution de Dieu.

Cette absolution ne se monnaie pas, elle est absolument gratuite pour tous ceux et celles qui la demandent !

Elle nous est accessible en Jésus comme le prophète Esaïe l’avait prédit : "1 L'esprit du Seigneur DIEU est sur moi. Oui, il m'a consacré pour apporter une bonne nouvelle aux pauvres… 2 Il m'a envoyé pour redonner de l'espoir à ceux qui sont en deuil." 61 :1-2

Si tu es en deuil à cause de tes péchés, viens à Jésus !

Il est celui que Dieu a choisi et oint pour te redonner espoir en pardonnant tes fautes, en consolant ton cœur brisé et en t’accordant la force du Saint-Esprit pour mener une vie qui honore vraiment Dieu.

Peut-être, le plus belle chose que tu puisses faire aujourd’hui pour Dieu et ton prochain est de partager ce message à tes amis !

Ce message existe aussi en vidéo sur ce site dans la section #3mn Spiritualité