presentation_img_alt

C'est quoi le problème ?

Quoi qui empêche les hommes de courir vers Jésus pour l’accueillir et le recevoir comme 1 bienfaiteur ?

La parabole de l'avion

A bord d’un avion long-courrier, confortablement installé, va vous servir 1 bon repas, des boissons et vous proposer toutes sortes de divertissements ! Mais avant cela 1 annonce par le commandant de bord : on pourvoit sur ce vol gratuitement 1 parachute pour quiconque en fait la demande ! Les stewards passent dans les rangs et essuient une grande majorité de refus : « Un parachute pourquoi faire ? Va m’encombrer ! Me gêner ! Rendre mon voyage moins confortable, moins agréable : non merci je décline cette offre ! » Maintenant imaginez-vous à bord de ce même avion : et voici qu’arrive une annonce de votre commandant de bord : « messieurs, mesdames je voudrai vous signaler que nous avons un problème sur notre avion : le feu a pris dans la soute à bagage et est en train de se propager rapidement, nous n’arriverons pas à destination sains, sauf si nous évacuons l’appareil en vol, nos hôtesses vont passer dans les rangs et offrir gratuitement un parachute à quiconque en fera la demande ! Quel va être la réponse à cette offre ?

Leçon pour nous

Nous sommes venus au monde et avons embarqué dans l’avion de la vie ! Alors que notre voyage se déroule la majorité d’entre nous est totalement inconsciente de ce qui nous attend ! L’apôtre Jean tel le commandement bord de notre parabole a reçu la révélation de ce qui allait nous arriver, de ce qui attendait l’humanité et il a pris le micro pour annoncer à tous les êtres humains à bord de cette vie ce qu’il a vu :

Apocalypse 20

« je vis un grand trône blanc …12 Ensuite, je vis les morts, grands et petits, debout devant le trône. Des livres furent ouverts. Les morts furent jugés selon ce qu'ils avaient fait, d'après ce qui était écrit dans les livres. 15 Quiconque n'avait pas son nom inscrit dans le livre de vie fut jeté dans le lac enflammé. »

Ce qui nous attend au bout de notre voyage c’est la comparution devant ce grand trône blanc du jugement dernier et le châtiment éternel qui en suivra!

Romains 3 v 23

« le salaire du péché, c'est la mort »

Alors qu’ils sont installés dans cette vie les êtres humains ne réalisent pas qu’ils sont irrémédiablement perdus !

Mais y’a une Bonne Nouvelle

Dans ce vol de la vie il est offert à quiconque en fera la demande un parachute : Jean 3 v 16 : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tout homme qui croit en lui ne périsse pas dans ce lac enflammé mais ait la vie éternelle ».

Nous sommes les « stewards de Dieu »

Quand nous passons dans les rangs pour proposer aux passagers de la vie de recevoir Jésus comme Sauveur personnel on nous répond : « un sauveur pourquoi faire ? Il va m’encombrer, être un poids pour moi Non merci ! Laissez-moi profiter de mon repas, de mes boissons, de ma musique, de mon film je vais très bien comme cela et je n’ai besoin de rien d’autre que de profiter du voyage ! »

Devant tant de refus nous les stewards de Dieu en sommes venus à faire du marketing pour attirer plus de clients : Recevez Jésus et vous aurez une meilleure vie, une plus belle voiture, un plus beau costume, une meilleure carrière, plus d’argent, moins de difficultés !

On « vends » Jésus comme un élément de confort supplémentaire pour rendre ce voyage de la vie plus agréable ! Mais sa 1ère mission celle pour laquelle il a été envoyé = « je suis venu chercher et sauver ce qui est perdu ! »

Message aux stewards de Dieu découragés

Ezéchiel 33 v 7 : « C’est donc toi, fils d’homme, que j’ai établi guetteur pour la maison d’Israël ; tu écouteras la parole qui sort de ma bouche et tu les avertiras de ma part. »

Faut avoir conscience d’être malade pour appeler un médecin !

Faut avoir conscience d’être perdu pour réaliser son besoin d’être secouru !

Mais une fois que tes yeux se sont ouverts et que tu as été rendus conscients de ta perdition spirituelle tu peux choisir :

Soit rester à bord

On a vu des gens qui se noyaient refuser d’attraper la bouée de sauvetage qu’on leur lançait !

Soit reconnaître ton état de pécheur et recevoir le salut

Salut que Jésus offre à tous ceux et celles qui sont montés à bord !