presentation_img_alt

2ème facilitateur de croissance

Cette formation constitue l'étape 9 de notre parcours de formation

John Maxwell spécialiste en leadership définit le 2ème facilitateur de croissance ainsi « You must know yourself to grow yourself »

" Tu dois apprendre à te connaître pour te faire progresser "

La sagesse c'est de découvrir ce qui fait de toi un être unique, de vous une assemblée unique et le développer

Tu es unique : tes empreintes digitales l’affirme ! Personne d’autre n'est exactement comme toi ! Tu as été façonné par Dieu pour une destinée !

Un célèbre auteur anglais à écrit : « There are 2 great days in a person’s life: the day you were born and the day you discover why » ! Traduction : “ Il y a 2 grands jours dans 1 vie : le jour où tu es né et le jour où tu as découvert pourquoi

Je crois que c’est aussi vrai pour une assemblée !

Une partie du pourquoi tu es né, tu le découvriras en examinant ce que Dieu a investi en toi ! Pour découvrir ce que Dieu a investi en toi, pour apprendre à te connaitre voici 3 questions à te poser :

1. Quel est le rêve que Dieu a placé dans ton cœur ?

« Votre grand rêve vous a été donné pour répondre à un grand besoin qui est sur le cœur même de Dieu » a écrit quelqu'un ! Qu’aimerais-tu faire dans la vie ? Socrates disait : " unlived life is worth examining " " Cela vaut la peine d’explorer la vie qu’on ne vit pas! "

- Es-tu taillé pour le réaliser ce rêve ? Besoin d’être réaliste / nos capacités et les opportunités disponibles.

- Pour quelles raisons veux-tu le faire ? Il existe une différence entre une ambition humaine et un rêve déposé par Dieu dans notre cœur !

2. Ou est ta passion ?

La passion, c’est ce qui produit l’énergie et l’excellence ! La passion c’est le carburant qui te permettra de réaliser le rêve que Dieu t’a donné !

« Enthousiasme » vient d'un mot grec qui veut dire littéralement « Dieu en toi » ! Quand on fait ce pourquoi on a été créé on a de l’entrain, de la pêche, on se fait du bien en le faisant ! Si tu n'es pas passionné par ce que tu fais c’est que tu n’es pas fait pour ça !

3. Ou sont tes dons ?

Leçon à tirer de la parabole des talents

Matthieu 25 v 14 à 27 : « Il en sera comme d'un homme qui allait partir en voyage : il appela ses serviteurs et leur confia ses biens. Il remit à l'un cinq cents pièces d'or, à un autre deux cents, à un troisième cent : à chacun selon ses capacités. Puis il partit. Le serviteur qui avait reçu les cinq cents pièces d'or s'en alla aussitôt faire du commerce avec cet argent et gagna cinq cents autres pièces d'or. Celui qui avait reçu deux cents pièces agit de même et gagna deux cents autres pièces. Mais celui qui avait reçu cent pièces s'en alla creuser un trou dans la terre et y cacha l'argent de son maître. Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et se mit à régler ses comptes avec eux. Celui qui avait reçu cinq cents pièces d'or s'approcha et présenta les cinq cents autres pièces en disant : “Maître, tu m'avais remis cinq cents pièces d'or. J'en ai gagné cinq cents autres : les voici.” Son maître lui dit : “C'est bien, bon et fidèle serviteur. Tu as été fidèle dans des choses qui ont peu de valeur, je te confierai donc celles qui ont beaucoup de valeur. Viens te réjouir avec moi.” Le serviteur qui avait reçu les deux cents pièces s'approcha ensuite et dit : “Maître, tu m'avais remis deux cents pièces d'or. J'en ai gagné deux cents autres : les voici.” Son maître lui dit : “C'est bien, bon et fidèle serviteur. Tu as été fidèle dans des choses qui ont peu de valeur, je te confierai donc celles qui ont beaucoup de valeur. Viens te réjouir avec moi.” Enfin, le serviteur qui avait reçu les cent pièces s'approcha et dit : “Maître, je te connaissais comme un homme dur : tu moissonnes où tu n'as pas semé, tu récoltes où tu n'as rien planté. J'ai eu peur et je suis allé cacher ton argent dans la terre. Eh bien, voici ce qui t'appartient.” Son maître lui répondit : “Mauvais serviteur, paresseux ! Tu savais que je moissonne où je n'ai pas semé, que je récolte où je n'ai rien planté ? Eh bien, tu aurais dû placer mon argent à la banque et, à mon retour, j'aurais retiré mon bien avec les intérêts. »

1 Pierre 4 v 10 : « Puisque chacun a reçu un don mettez-le au service des autres en bons intendants de la grâce si diverse de Dieu. » COL

Traduction en Français Courant FC : « Que chacun de vous utilise pour le bien des autres le don particulier qu'il a reçu de Dieu. Vous serez ainsi de bons administrateurs des multiples dons divins. »

La Bible déclare que chaque chrétien a un potentiel (c’est à dire des possibilités) qui lui a été donné par Dieu. Et Dieu veut que chacun fasse travailler, fructifier ce potentiel qu’il nous a confié … Un jour, nous devrons lui rendre des comptes.

Mettre de l’intelligence dans notre service

C’est comprendre qu’il nous a été donné les outils adaptés à notre parcelle !

Luc 4 : 18 et 19 : « L'Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu'il m'a oint pour :

annoncer une bonne nouvelle aux pauvres

guérir ceux qui ont le cœur brisé

proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue

renvoyer libres les opprimés

publier une année de grâce du Seigneur. »

Dieu a oint c.à.d. choisi, équipé, revêtu de puissance et de dons Jésus pour accomplir ce service précis ! Il en est de même pour nous !

La parabole de l'outil

Vous connaissez la pince universelle ? C'est un pince multi-prise qui peut s'adapter à différentes tailles d'écrous. Souvent elle sert à foirer les écrous ! Pourquoi ? Parce-que pour chaque type d’écrous, de vis il existe une tête spécifique dont la forme correspond exactement au besoin, ce qui n'est pas le cas pour la pince multi-prise !!

On doit avoir un cœur pour servir mais aussi se rappeler que le Créateur ne nous a pas calibrés, « designed » pour être multi-services ! Comme pour Jésus nous avons été créés, oint pour des tâches précises que Dieu a préparées d’avance pour nous !

1 Pierre 4 v 11 : « Que celui qui a le don de la parole transmette les paroles de Dieu ; que celui qui a le don de servir l'utilise avec la force que Dieu lui accorde »

Certains sont appelés, oints pour un ministère de Parole … D’autres ne sont pas doué pour parler mais toujours prêts à rendre des services !

On a lu dans 1 Pierre 4 v 10 : « Que chacun de vous utilise pour le bien des autres le don particulier qu'il a reçu de Dieu. Vous serez ainsi de bons administrateurs des multiples dons divins. »

Mettre de l’intelligence dans son service c'est se concentrer sur les domaines où l’on est doué !

Exemple : vous vous évertuez à vouloir prêcher, enseigner alors que votre don n’est pas dans ce domaine ! Conséquence : votre auditoire s’endort et vous êtes frustrés !

Mes charismes sont des indicateurs de ma destinée ! D’où l’importance de découvrir quels outils ont été mis dans ma boite à outils !

Dons naturels, capacités apprises et dons surnaturels

« Tout don parfait vient du Père des lumières » dit Jacques . Cela comprend mes dons naturels, mes capacités apprises et mes charismes du Saint-Esprit ! Je suis appelé à servir avec tout ce que j’ai reçu de bon

Maintenant il est important de se rappeler que le Royaume de Dieu est régi par des lois et des principes d’un autre monde et que se baser que sur nos capacités naturelles ou apprises pour déterminer notre place dans le corps de Christ peut être une erreur.

On a vu par exemple des businessmen être promu responsables d’église juste sur la base de leurs compétences et succès en affaire et cela s’est avéré une catastrophe : ils se sont trouvés devenir des freins à l’œuvre de Dieu plutôt que des aides ! " Car les voies de Dieu ne sont pas nos voies et ses pensées ne sont pas nos pensées " déclare la Bible! La foi et la raison ne s’accordent pas toujours !

Autre exemple : on a vu des enseignants, des conférenciers se voir attribuer la chaire dans l’église à cause de leurs dons oratoires dans le monde et être des enseignants incapable d’impacter leur auditoire ! Au contraire on a vu des gitans analphabètes et des bègues devenir des prédicateurs puissants ! Les charismes spirituels sont donc les meilleurs indicateurs à considérer pour discerner notre fonction dans le Corps de Christ !

De quel charisme penses-tu avoir été investi ?

A bon entendeur salut !

1 Timothée 4 v 14 : «Ne néglige pas le don spirituel que tu possèdes … » Dans les cimetières gisent trop de potentiels qui ont été ignorés et enterrés sans jamais avoir fructifié ou qui n’ont fructifié qu’à moitié !

2 choses à faire pour progresser

1) tu dois d’abord croire de tout ton cœur que Dieu a investi en toi !

C'est la Loi de la Foi ! Sans la foi que Dieu a investi en toi tu ne peux pas plaire à Dieu ! Cf. Hébreux 11:6

2) Ensuite tu dois travailler à faire fructifier cet investissement !

C'est la Loi de la multiplication ! Si tu fais rien avec ce que tu as reçu tu n’enregistreras aucun progrès !

Remarques

• Le 3ème serviteur a une mauvaise image de son maître : un homme dur en affaire, un ogre ! Il en a peur. La peur paralyse, elle ne fait pas progresser ! Faut être en confiance pour faire fructifier le capital qui nous a été confié car cela implique la prise de risques ! Si tu n’es pas en confiance, il y a de fortes chances que tu vas enterrer ton potentiel comme dans la parabole plutôt que le libérer et le multiplier ! Pour se lancer, oser, se mouiller faut un climat de confiance, un espace sécurisé, des encouragements et un suivi, un coaching !

Si tu as une perception mensongère de Dieu ou de tes supérieurs tu as besoin de confronter ce mensonge !

• Contrairement à ce que croyait le mauvais serviteur dans la parabole des talents, Dieu ne moissonne pas où il n’a pas semé ! Dieu ne te demandera pas des comptes de ce que tu n’as pas reçu ! Il te demandera : « qu’as-tu fait avec ce que je t’avais donné ? »

Ceci est un message libérateur « à l’impossible nul n’est tenu » ! Sois donc en paix ! L’attente de Dieu pour ta vie est réaliste, elle s’aligne sur tes capacités … ce qui lui importe c'est que tu sois trouvé fidèle avec ce que tu as reçu ! Aujourd’hui dans le domaine des affaires on demande des résultats là ou on a pas investi ! Dieu n’a pas ce niveau d’exigence : il est juste et bon, il n’exige rien au-delà de nos capacités ; Il existe des limites au dépôt de grâce dont on a été investi ! Il sera demandé à chacun selon « la mesure de foi » qui lui avait été donné !

Sois stratégique ...

Dans ton plan de croissance personnelle, tu dois te concentrer sur ce que tu as reçu : tes dons, tes talents, tes charismes … c’est là que Dieu t’attends et pas sur ce que tu n’es ou n’as pas !

Le Poète Samuel Johnson a dit : « Almost every man wastes part of his life in attempts to display qualities which he doesn’t possess » , “ La plupart des hommes gaspille une partie de leur vie à vouloir être ce qu’ils ne sont pas, à vouloir manifester des qualités, des dons qu’ils n’ont pas reçus ! »

Pour ne pas gaspiller mon temps et mes forces je dois apprendre à me connaitre, je dois apprendre à reconnaître ce dont j’ai été investi ! Apprendre à se connaître soi-même, apprendre à reconnaître les talents reçus c’est aussi découvrir la route que nous sommes appelés à suivre dans la vie ! Mes charismes sont des indicateurs de ma destinée ! D’où l’importance de découvrir quels outils ont été mis dans ma boite à outils !

• Il y a des chrétiens qui n’ont aucune idée de qui ils sont et donc de là où ils sont supposés aller ; Conséquence : ils ne savent pas quoi ils doivent viser.

• Il y en a qui savent où ils doivent aller mais qui ne sont pas prêts à en payer le prix. Pas prêts à faire les efforts, les sacrifices … pour y arriver ! Ou quelque chose s’est passé et ils ont laissé tomber !

• Il y en a qui savent où ils doivent aller et qui y travaillent.

Dans quelle catégorie te situes-tu ?

Voici ton plan de bataille ...

1) D'abord voici une promesse de Dieu, Psaume 32 v 8 : « Je vais t’indiquer le chemin à suivre » . Dieu est toujours disposé à nous montrer le chemin quand nous sommes prêts et désireux de faire sa volonté !

2) Quand Dieu t’a montré et que cela a été examiné, testé, mis à l’épreuve et confirmé : fais comme Habacuc écris ta vision, mets-toi des posts it ! Si des gens te demandent « C’est quoi ça ? » dis-leur « C’est là où je vais ! » Ecrire ta vision et la partager avec d’autres c’est comme avoir une date buttoir : cela te stimule !

3) Quand Dieu t’a montré : vérifie que tes choix et décisions d’aujourd’hui te mettent bien en orbite vers ton avenir. Vise la cohérence ! Savoir qui tu es, savoir ce qu’il y a dans ta boîte à outils, savoir où tu vas … t’aidera à dire non ! Il y a des choix qu’on fait, des orientations qu’on prend qui nous éloigne de la voie que Dieu a prévu pour nous.

Pour te connaître :

1. Demande à Dieu

2. Demande à des gens qui te connaissent bien

3. Parles-en à ton pasteur

4. Explore différentes possibilités de service comme l'a fait Joyce Meyer avant de découvrir son don particulier !

Et rappelle-toi quand tu te connais : arrête de vouloir te changer en te faisant devenir ce que tu n’es pas ! Dans ton plan de croissance concentre-toi sur les talents que Dieu a investis en toi ! N’essaie pas de tout faire, de gagner sur tous les fronts … sache que Dieu n’attends pas cela de toi !

Voici l'exhortation Divine : 1 Timothée 4 v 14 : « Ne néglige pas le don qui est en toi » , « Ranime la flamme du don qui t’a été fait ! »

Devoir pour les étudiants inscrits à cette formation

Prends quelques minutes pour répondre à ces questions :

1) Dieu a t'il placé un rêve dans ton cœur ? Lequel ?

2) c'est quoi qui te passionne dans ta vie spirituelle ?

3) De quelles grâces penses-tu que tu as été investi ?

Merci de nous envoyer tes réponses à #Q#0#5#2#6#t#b#0#d%=#4#s#9#5.#Q#5